Bourse > Orange > Orange : L'ARCEP "crée un nouveau choc" dans la 4G, mais le titre tient bon !
ORANGEORANGE ORA - FR0000133308ORA - FR0000133308
14.200 € -2.34 % Temps réel Euronext Paris
14.565 €Ouverture : -2.51 %Perf Ouverture : 14.570 €+ Haut : 14.115 €+ Bas :
14.540 €Clôture veille : 11 768 400Volume : +0.44 %Capi échangé : 37 773 M€Capi. :

Orange : L'ARCEP "crée un nouveau choc" dans la 4G, mais le titre tient bon !

FRANCE TELECOMFRANCE TELECOM

(Tradingsat.com) - France Télécom tient bon vendredi en Bourse malgré les annonces choc de l'ARCEP, l'Autorité de régulation des télécommunications, qui a autorisé hier soir Bouygues Telecom à lancer son propre réseau 4G dès le mois d'octobre en utilisant les fréquences 1 800 MHz jusque là affectées à la 2G.

"Nouveau choc"

Orange qui a pour sa part investi plus d'un milliard d'euros pour acquérir des fréquences 4G d'usage (800 MHz et 2,6 GHz) monte au créneau et "regrette cette décision qui, loin d'apaiser un marché déjà fortement déstabilisé, crée un nouveau choc en conférant à un acteur un avantage de fait non reproductible par ses concurrents".

Contacté par TradingSat, le service de presse de l'opérateur historique estime que "si cette décision semble purement technique, elle déstabilise en réalité le jeu normal d'une concurrence par les mérites, en permettant à un seul acteur du marché de prendre un 'chemin de traverse' dans la course au déploiement des services 4G".

"Orange réaffirme par ailleurs qu'il met tout en œuvre pour permettre une exploitation effective des fréquences 800 MHz, qui doivent être rendues compatibles avec celles de la TNT pour être utilisées. Il va de soi qu'aucun acteur économique n'aurait intérêt à investir massivement sans tenter de rentabiliser cet investissement", précise l'opérateur.

De son côté, Bouygues est à la fête, le titre grimpant de 4,5% sur le marché parisien. Affaibli plus que ses concurrents par l'arrivée de Free Mobile en janvier 2012, Bouygues Telecom dispose désormais d’un temps d’avance sur Orange et SFR, car il pourrait offrir une meilleure couverture en 4G.

Cet avantage, Bouygues l’acquiert cependant au prix fort. Les rumeurs qui circulent font état d’une redevance de 65 millions d’euros par an en échange de l’utilisation de ces fréquences pour une bande de 20 MHz, soit une multiplication par 6 du prix en vigueur pour utiliser les mêmes fréquences en 2G.

Morgan Stanley en soutien

Pas de quoi déstabiliser l'action France Télécom, qui tente de résister en s'appuyant sur une note favorable de broker. Hier, Morgan Stanley a réitéré un conseil "Surperformance" et un objectif de cours de 9,60 euros sur le dossier.

En juin prochain, France Télécom va augmenter le prix de l'abonnement de 0,9 € par ligne fixe (résidence principale et secondaire), ce qui aura un impact de 75 millions d'euros sur l'année, a souligné jeudi la banque d'affaires. C'est la première fois depuis 2007 que l'opérateur augmente ses tarifs, a-t-elle ajouté.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...