Bourse > Orange > Orange : En vive hausse sur de gros espoirs autour de la 4G !
ORANGEORANGE ORA - FR0000133308ORA - FR0000133308
14.330 € +0.70 % Temps réel Euronext Paris
14.230 €Ouverture : +0.70 %Perf Ouverture : 14.435 €+ Haut : 14.175 €+ Bas :
14.230 €Clôture veille : 4 445 250Volume : +0.17 %Capi échangé : 38 119 M€Capi. :

Orange : En vive hausse sur de gros espoirs autour de la 4G !

Le titre France Télécom en tête du CAC 40Le titre France Télécom en tête du CAC 40

(Tradingsat.com) - France Télécom, plus forte hausse du CAC 40, s'envole de 5,4% jeudi à la Bourse de Paris, vers les 8,4 euros, dans un secteur des télécoms particulièrement recherché après les annonces de China Mobile.

L'opérateur chinois, numéro un mondial en nombre d'abonnés, va consacrer environ 7 milliards de dollars cette année à la construction de son nouveau réseau 4G.

Le titre profite également du soutien de Morgan Stanley qui a réitéré sa recommandation "Surpondérer" et son objectif de 9,60 euros sur la valeur.

Le plan de 7 milliards de China Mobile s'inscrit dans le cadre d'un projet d'investissements massifs de 30 Mds$ pour 2013, un montant en augmentation de près de 50% par rapport à 2012, et nettement supérieur aux attentes des analystes. Par comparaison, la firme américaine AT&T a investi 19,7 Mds$ l'année dernière.

4G, relais de croissance ?

Le fait que la Chine investisse massivement dans les réseaux mobiles de dernière génération est un message fort envoyé à toute l'Europe, alors que certains pays comme la France viennent tout juste de se lancer. En proposant de nouveaux services avec la 4G, les opérateurs espèrent bien relancer leurs ventes, en panne de croissance dans un environnement très concurrentiel.

C'est le cas de France Télécom via Orange, qui a commencé le déploiement de son propre réseau 4G avec un débit jusqu’à 10 fois plus rapide qu’en 3G+. Même chose pour SFR, la filiale de Vivendi, qui propose depuis novembre 2012 le très haut débit mobile à Lyon, Montpellier et La Défense (92).

De leur côté, Bouygues Telecom et Free Mobile devraient commencer à se déployer dès 2016 grâce à la levée de la restriction actuellement en vigueur sur les fréquences 2G, qui seront finalement utilisées pour faire de la 4G.

L'arrivée de la 4G en France, qui se fait à petits pas, suscite de nombreux doutes au sein de la communauté financière. Dans une note de recherche publiée la semaine dernière, le broker Exane et la société de conseil Arthur D. Little ont affirmé que la 4G ne serait pas le relais de croissance tant espéré par les opérateurs.

Selon ces spécialistes, le chiffre d'affaires des opérateurs va continuer de reculer dans les services mobiles, en dépit de l'accélération de l'adoption et de l'usage de l'Internet mobile.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI