Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

ORANGE

ORA - FR0000133308 SRD PEA PEA-PME
9.330 € +0.02 % Temps réel Euronext Paris

Orange : "le rendement de près de 8% est appréciable"

jeudi 28 janvier 2010 à 11h06

(BFM Bourse) - Le marché parisien tente de rebondir après plusieurs séances difficiles, notamment marquées par l'inquiétude sur les évolutions réglementaires à venir dans le secteur bancaire. Marc Girault, co-fondateur de HMG finance, gérant des fonds « Découvertes », « Globe Trotter » et « HMG rendement », nous livre ses conseils et son sentiment sur la tendance à court et moyen terme.

Tradingsat.com : Quelle est votre hypothèse de travail sur l'évolution du Cac 40 cette année ?

Marc Girault : La Bourse est un peu fatiguée, temporairement. Elle devrait repartir un peu de l'avant dans le courant du mois de février, ou en mars, après la publication des résultats annuels des sociétés. Il faudra en profiter pour vendre. Nous pensons en effet que l'indice devrait stagner sur l'ensemble de l'année, voire légèrement baisser, avec de grandes disparités selon les valeurs. 2010 sera un marché de « stock pickers ». Si l'on devait avoir un objectif pour le Cac, il se situerait entre 3700 et 4200, donc grosso modo autour des niveaux actuels.

Tradingsat.com : Vous n'êtes donc pas très optimiste sur la reprise économique.

Marc Girault : La plupart des investisseurs sont en train de confondre le très fort rebond de l'activité industrielle au dernier trimestre 2009 avec une reprise de la croissance économique. Il ne s'agit en fait que d'un simple rebond mécanique après la chute anormalement forte de l'activité subie entre le dernier trimestre 2008 et le 1er trimestre 2009. J'en tire comme première déduction que les tensions éventuelles qui se manifesteraient sur les taux vont très vite disparaître.

Tradingsat.com : Le consensus prévoit pourtant un resserrement des taux d'intérêt dans le courant 2010.

Marc Girault : Bien sûr, mais la remontée des taux courts sera modeste et elle n'aura pas d'impact sur les taux long qui resteront bas. Les taux des emprunts d'Etat devraient ainsi selon moi continuer d'évoluer aux alentours de 3,5%, comme aujourd'hui, voire baisser un petit peu.

Tradingsat.com : Conseillez-vous d'acheter des actions dans ce contexte ?

Marc Girault : On entend beaucoup dire de la part des prévisionnistes qu'il faut acheter des actions, mais pas d'obligations, ou alors des obligations à taux variables plutôt qu'à taux fixe. Nous pensons, nous, que le moment est non seulement propice à l'achat d'actions, mais aussi à l'acquisition d'obligations corporate à taux fixe, plutôt qu'à taux variable, d'échéances longues. Mieux vaut acheter par exemple des obligations Rally 2016 qui rapportent près de 7%, plutôt que des Saint-Gobain à deux ans avec un rendement de 2,5%. Nous nous tenons en revanche à l'écart des emprunts d'Etat. Quant aux actions, le mieux est de mettre l'accent sur celles qui versent un bon dividende !

Tradingsat.com : Pouvez-vous nous en citer quelques unes ?

Marc Girault : France Télécom, qui n'a rien fait en Bourse l'an dernier, et dont le rendement de près de 8% est appréciable dans l'environnement actuel caractérisé par des taux d'intérêt très faibles. Dans le même secteur, Maroc Telecom, une valeur rare qui donne un rendement de 7%, et dont 100% de l'activité est exposée à la dynamique des marchés émergents. J'apprécie également Total Gabon, qui connaît actuellement une période de transition. La société investit lourdement pour prolonger la vie de ses champs pétroliers, ce qui devrait se traduire par une forte hausse des résultats et des dividendes à moyen terme.

Tradingsat.com : Quelle est votre opinion sur l'actualité bancaire, les propositions d'Obama ?

Marc Girault : Je m'intéresse peu au secteur, à l'exception des caisses régionales du Crédit Agricole. Elles ne sont absolument pas concernées par les craintes actuelles pour la simple raison qu'elles n'ont pas d'activité de trading pour compte propre. Leur modèle économique repose historiquement sur les prêts à l'agriculture, ou à l'immobilier, ainsi que la conservation des comptes des clients particuliers et des PME. Des activités récurrentes qui supportent le risque habituel de défaut. En Bourse, le rendement et la décote sur fonds propres en font des investissements attrayants, à l'image des Caisses de Brie Picardie, du Morbihan, du Nord, de Rhône Alpes, de Touraine Poitou, ou encore d'Ile et Vilaine

Tradingsat.com : Quelles autres petites valeurs pourriez vous conseiller à l'achat ?

Marc Girault : Un fabricant de matériel médical comme Euromedis, ou son concurrent Bastide Le Confort Medical. Mais la faiblesse des cours de Bourse de plus grosses valeurs comme Affiparis ou Chargeurs peut aussi être mise à profit. Affiparis est une foncière qui détient de beaux immeubles de bureaux dans le quartier des affaires à Paris. Elle affiche une décote de 35% sur les fonds propres, et dans un contexte de taux bas, son niveau d'endettement relativement élevé ne la désavantagera pas, au contraire ! Quant à Chargeurs, la prochaine restructuration du bilan et le recentrage sur les films plastiques de protection devraient redonner de la visibilité au titre.

Propos recueillis par François Berthon

©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur ORANGE en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+318.40 % vs +33.54 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat