Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Or

GC - MP00000000GC
- -

Or : Un lingot d'or n'a jamais coûté aussi cher en euros, alors que le coronavirus inquiète les marchés

lundi 24 février 2020 à 11h51

(BFM Bourse) - Tandis que le cours de l'or en dollar s'affiche au plus haut depuis 2013, le prix en euros atteint carrément un pic historique étant donné la baisse en parallèle de la monnaie unique.

La propagation de l'épidémie de coronavirus Covid-19 en dehors de Chine, non seulement dans les pays asiatiques voisins mais maintenant également en Europe, fait craindre une crise sanitaire mondiale et fait perdre aux investisseurs leur sang-froid. Le brutal regain d'aversion au risque fait cependant un gagnant lundi : l'or, dont le cours atteint même un nouveau pic historique une fois converti en euros.

L'once d'or cotée en dollars (principal baromètre du métal précieux sur les marchés financiers) a franchi la semaine dernière le seuil psychologique et technique de 1600 dollars, qui représentait un sommet depuis sept années, tandis que la glace commençait à se fendiller sous les pieds des indices actions (à l'image du repli hebdomadaire de 0,65% enregistré par le CAC 40).

D'une part, beaucoup d'analystes considèrent que l'impact de la crise en Chine -usine d'assemblage du monde, dans de nombreux domaines- tel qu'évoqué jusqu'à présent est à coup sûr sous-estimé. D'autre part, l'apparition de nouveaux foyers en Europe et au Moyen-Orient fait craindre une crise d'une ampleur encore plus importante. Même si, pour l'heure, la Chine où se concentre la grande majorité des cas semble connaître un ralentissement du rythme de propagation.

L'or et le dollar valeurs refuges

Dans ce contexte les opérateurs se reportent sur les actifs refuges, l'or en tête avec une once qui flambe de 2,23% à 1685,30 dollars lundi matin, un pic depuis janvier 2013.

Sur le marché des changes, ce sont le dollar américain et le yen japonais qui sont recherchés par les investisseurs, souligne Guillaume Dejean, analyste de marché pour Western Union. Le yuan chinois ce montre étonnamment résilient, gagnant un peu de terrain face à l'euro. Probablement grâce à la faible inflexion de la bourse de Shanghai (-0,3%), alors que la reprise d'activité de nombreuses usines semble avoir en partie rassuré les investisseurs locaux.

Face au billet vert, l'euro essuie un nouveau recul de 0,2% à 1,0824 dollar, après être descendu jusqu'à 1,0778 dollar la semaine dernière.

Conséquence, la baisse de la valeur de la monnaie unique ne fait qu'accentuer la hausse de l'or exprimée en euros, avec un once qui se hisse jusqu'à un nouveau sommet de 1554,20 euros en matinée vers 11h20 (et le lingot à 49.952,02 euros).

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+331.60 % vs -0.84 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat