Bourse > Or > Or : Vive correction en cours, retour sur 1.850 dollars
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 295.80 +1.43 %
1 288.30Ouverture : 1 288.30+ Haut : 1 288.30+ Bas :
+0.58 %Perf Ouverture : 1 355.80Clôture veille : 0Volume :

Or : Vive correction en cours, retour sur 1.850 dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - Une franche correction a commencé hier sur le marché de l'or après de nouveaux records de tous les temps au-delà des 1.900 dollars, au comptant du moins. Au terme du premier fixing sur marché de référence de Londres, l'once d'or cotait 1.850 dollars (- 26 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.279,30 euros (- 24,6 euros).

Après de nouveaux records atteints sur le marché au comptant (dit aussi spot) à plus de 1.910 dollars, une violente vague de correction a entraîné l'once dans la région des 1.830 dollars. Il s'agit d'un des plus vifs mouvements de baisse de ces deux dernières années pour le métal jaune.

Chez ScotiaMocatta, filiale de la banque canadienne Scotia, on souligne le nouveau record historique des 1.913,50 dollars atteint hier sur le marché au comptant, juste avant une dégringolade.

Chez Triland, courtier en métaux de Mitsubishi basé à Londres (qui relève d'un autre marché spot, puisque ces derniers se relaient les uns les autres tout autour de la Terre), le record du spot est identifié à 1.917,9 dollars.

Après sept séances consécutives de hausse et encore des records, le marché se décide à consolider. La tendance se montre heurtée et la volatilité est toujours très élevée. Les volumes échangés sont toujours significatifs, ajoute Triland.

On signalera que le 1er ETF aurifère au monde, le SPDR Gold Shares, a vu son encours chuter de 1.284,40 à 1.259,57 tonnes, soit près de 25 tonnes, entre lundi et mardi soir.

“La tentation de prendre ses profits est de plus en plus grande, surtout à l'approche de la réunion de Jackson Hole ce week-end”, ajoute Triland. Un certain optimisme est actuellement de mise avant cette réunion des banquiers centraux, les spéculations sur de nouvelles mesures de relance de la part de la Fed allant bon train. Les dernières d'entre elles, le “QE 2”, avaient soutenu la croissance, ce qui est défavorable aux valeurs-refuge récemment portées par la généralisation des inquiétudes.

Même son de cloche de cloche chez les négociants suisses de MKS Finance, maison-mère du fondeur PAMP : “rares sont les arguments qui se montrent capables de retenir le cours de l'or actuellement”. Et ils ajoutent : “la probabilité d'une hausse des appels de marge du CME ces prochaines semaines est très forte, ce qui pourrait, jouer le rôle d'un catalyseur pour une baisse franche”.

Les volumes de produits dérivés sur or échangés sur le marché américain COMEX, propriété de l'opérateur de marché CME, sont autrement plus massifs que les échanges physiques de Londres. Relever les appels de marges revient à rendre plus chère l'intervention sur ces marchés, et donc à pénaliser les orientations dominantes du moment des intervenants sur ces produits, qui sont actuellement haussières.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta estiment que le mouvement d'hier constitue un signal clairement baissier. Si la clôture du spot était ce soir inférieure à celle de la veille, “un mouvement de liquidation s'ensuivrait”. Un premier support est identifié à 1.815 dollars. Le support “critique” pour les investisseurs de long terme est identifié à 1.728 dollars.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...