Bourse > Or > Or : Vers une baisse de l'once de l'ordre de 3% cette semaine
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 254.30 +1.41 %
1 250.70Ouverture : 1 251.10+ Haut : 1 250.50+ Bas :
+0.29 %Perf Ouverture : 1 295.20Clôture veille : 0Volume :

Or : Vers une baisse de l'once de l'ordre de 3% cette semaine

tradingsat

(CercleFinance.com) - Après un moment d'indécision, l'or a subi hier ce qui semble être le contre-coup de la décision de la Fed de ne pas lancer de 3ème train d'assouplissement quantitatif (“QE 3”). Au terme du premier fixing de ce vendredi sur le marché de référence de Londres, l'once d'or cotait 1.571,5 dollars (- 10,5 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.251,8 euros (- 2,3 euros).

L'once se prépare à terminer cette semaine sur une baisse de l'ordre de 55 dollars, soit -3,4%, et de 38 euros, soit - 2,9%. Parallèlement, l'euro a perdu 0,7% contre le dollar.

Chez ScotiaMocatta on évoque à propos de la baisse survenue hier une “baisse constante mais plutôt ordonnée” à la suite de chiffres américains des inscriptions hebdomadaires au chômage. La dégradation par Moody's des notes d'une quinzaine de banques l'a ensuite, sur le marché au comptant, envoyé jusqu'au plus bas de la veille, vers 1.564/1.565 dollars.

Triland Metals ironise, lui, sur “le 3ème jour de la marmotte” de la veille : “la décision du FOMC (le comité de politique monétaire de la Fed) de ne pas lancer de 'QE 3' a engendré une puissante liquidation de positions longues de la part de ceux qui ne s'y attendaient pas”. Le courtier en métaux de Mitsubishi juge pourtant que la position exprimée par la Fed mercredi n'était pas différente de celles des FOMC précédents en la matière.

Chez MKS, on est d'accord : “il semble que 'l'opération Twist' n'ait pas été suffisante pour soutenir le prix de l'or”. Mais on souligne aussi que la roupie indienne a atteint hier un nouveau record de faiblesse contre le dollar à 56,63 roupies le billet vert, ce qui a mécaniquement rendu l'or moins attrayant pour les acheteurs indiens. L'Inde est l'un des tous premiers consommateurs d'or, mais elle n'en produit pratiquement pas et doit donc recourir très massivement aux importations libellées dans d'autres devises que la sienne.

Cependant, le mouvement d'accumulation qui caractérise les ETF aurifères depuis le début du mois n'a pas cédé hier, même s'il a marqué une pause à 2.405,53 tonnes, soit 270 kilos de hausse par rapport à la veille seulement. Depuis fin mai, cette masse de lingots adossée aux ETF sur or a augmenté de 34,7 tonnes et elle approche maintenant de son record de tous les temps de 2.410,2 tonnes, atteint mi-mars.

“Il sera intéressant de voir si ceux qui ont pris position récemment sont des 'mains fortes' ou non”, note Triland Metals à ce propos.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta estiment que “la tendance des cours a l'air faible mais dans l'ensemble, le métal se traite entre 1.528 et 1.640 dollars depuis deux mois”, relativisant le mouvement de la veille. Supports à 1.546 puis 1.528. Attention cependant : une cassure des 1.523 entraînerait probablement une liquidation d'importance.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI