Bourse > Or > Or : Test d'un important seuil technique et record en euros
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 254.30 +1.41 %
1 250.70Ouverture : 1 251.10+ Haut : 1 250.50+ Bas :
+0.29 %Perf Ouverture : 1 295.20Clôture veille : 0Volume :

Or : Test d'un important seuil technique et record en euros

tradingsat

(CercleFinance.com) - A deux pas de ses records et sur fond d'inquiétudes généralisées allant des dettes souveraines à la marche de l'économie, le prix de l'or continue de faire le siège d'un important seuil technique situé vers 1.675 dollars. Au terme du premier fixing de ce jeudi à Londres, l'once de métal jaune cotait 1.664,25 dollars (- 5 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) mais 1.170,61 euros (+ 4 euros).

Il s'agit, selon les prix de Londres et en euros uniquement, d'un nouveau record absolu qui correspond à un prix de 37,6 euros du gramme. Le record londonien en dollars date d'hier après-midi, à 1.669,25 dollars.

“La frénésie acheteuse se poursuit, d'autant que la couverture médiatique [des records de l'or] n'en finit pas”, commente Triland Metals.

Il faut dire que les raisons expliquant la hausse de l'or sont nombreuses. Le courtier en métaux de Mitsubishi en dresse la liste : “des achats physiques honorables, les craintes sur les dettes de la zone euro, les achats des banques centrales, les doutes sur la notation-crédit des Etats-Unis, et les flux d'argent fuyant les marchés d'actions sur fond de spectre de récession en double creux”.

L'once continue de tester un seuil technique majeur situé juste au-dessus des 1.670 dollars, alors que le billet vert reste sa principale devise de négoce de par le monde. Un instant, hier sur le marché au comptant, ce niveau a été débordé et l'once a touché les 1.674 dollars. Mais ce matin, toujours sur le marché au comptant, le point haut se situe pour l'instant à 1.668 dollars.

De nouveau, les encours des ETF aurifères s'envolent : depuis plus d'une semaine, l'encours du 1er d'entre eux, le SPDR Gold Shares, n'arrête pas de monter. Il a encore crû hier soir de 4,55 tonnes à 1.286,30 tonnes, soit près de 80 tonnes de plus que début juillet. Si son record n'est pas encore atteint (1.320 tonnes fin juin 2010), un tel niveau n'avait plus été connu depuis fin décembre dernier.

L'indice Gldtons, qui recense les encours cumulés d'une dizaine de produits financiers de ce type, se situe à 2.178,5 tonnes, soit une hausse de 4,5 tonnes par rapport à la veille et un record absolu. La masse de lingots adossés aux ETF aurifères permet de se faire une idée de l'appétit des investisseurs.

Chez le fondeur et négociant d'or MKS Finance, on peut lire : “alors que nous nous attendions à une correction des métaux précieux, et particulièrement de l'or après l'accord sur le relèvement du plafond de dette fédérale américaine, il semble que les investisseurs se portent sur l'or en raison de la dévalorisation des monnaies fiduciaires, alors que la conjoncture américaine va avoir besoin d'un QE III”.

MKS Finance n'exclut pas désormais que les 1.700 dollars ne soient touchés avant qu'une correction n'intervienne.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta demeurent haussiers à court terme. Ils calculent que la résistance de 1.675 dollars correspond à la borne supérieure du canal haussier trois ans. “En raison de l'importance de ce canal [en analyse graphique], les 1.675 dollars devraient offrir une forte résistance”, pronostiquent-ils.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI