Bourse > Or > Or : Retour de l'once vers les 1650 dollars
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 266.10 +0.13 %
1 265.90Ouverture : 1 267.20+ Haut : 1 264.70+ Bas :
+0.02 %Perf Ouverture : 1 294.80Clôture veille : 0Volume :

Or : Retour de l'once vers les 1650 dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - Encore raté ! N'ayant pu reprendre pied au-delà des 1.670 dollars, le prix de l'once d'or retombait en cette fin de semaine autour des 1.650 dollars. Au terme du premier fixing de ce vendredi sur le marché de Londres, l'once de métal jaune cotait 1.646 dollars (- 9 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.274,29 euros (- 9,75 euros).

L'once avait réussi à déborder les 1.660 dollars la semaine dernière, puis s'était repliée. Elle semble avoir suivi le même schéma semaine avec les 1.670 dollars.

Hier matin, l'once avait atteint 1.664 dollars à Londres, son niveau le plus élevé de 2012, après que 2011 se soit terminé à 1.574,50 dollars. Une semaine plus tot, l'once cotait 1.635 dollars.

“Une fois encore, l'once n'a pu reprendre le niveau des 1.667 dollars”, déploraient les analystes de la banque canadienne ScotiaMocatta hier. La moyenne mobile à 100 jours se situe dans cette zone, rappelle le négociant suisse MKS Finance, quand celle à 200 est localisée vers 1.640 dollars.

Triland Metals, le courtier en métaux de Mitsubishi basé à Londres, souligne que sitôt que les 1.668 ont été atteints, hier, le marché s'est retourné et l'once est repartie immédiatement vers le bas de son couloir de négociation ('trading range”).

“Le marché a connu un fort mouvement haussier depuis le début de l'année, et nous n'excluons donc pas un retour dans la zone des 1.620-1.630 dollars”, indique Triland.

Ces derniers jours, rapporte MKS, “la principale constante se trouvait du côté de la demande de métal physique” en Chine, alors que l'année du dragon débutera lundi. Le Nouvel an chinois est traditionnellement favorable aux achats d'or, et le signe astrologique du dragon compte en outre parmi les plus propices, relevait hier chez RBS Nick 'Metals' Moore.

MKS Finance estime que l'once peinera à sortir de son “trading range” actuel en l'absence de décisions majeures ou de nouvelles d'importance.

Absolument rien à signaler du côté de l'encours du 1er ETF aurifère au monde, le SPDR Gold Shares américain, toujours inchangé stable à 1.255,67 tonnes hier soir. Soulignons que depuis le 23 décembre, soit près d'un mois maintenant, la masse de lingots adossée à ce produit d'investissement est comme “scotchée” à proximité immédiate des 1.255 tonnes.

Sur la même période, l'indice Gldtons, qui concentre les encours d'une douzaine de produits similaires, n'a crû que de 5,5 tonnes à 2.355,5 tonnes.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta considèrent toujours le niveau des 1.667 dollars comme un “pivot massif” déterminant pour la future configuration graphique du métal jaune. “Si une clôture pouvait intervenir au-delà de ce niveau, le tableau d'ensemble s'améliorerait considérablement”, indiquaient les spécialistes hier soir.

A l'inverse, si les clôtures au dessous de ce niveau se poursuivent, “le risque demeure qu'une nouvelle liquidation ramène l'once sur les 1.523 dollars”.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...