Bourse > Or > Or : Reprise des cotations en petite hausse à londres
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 266.10 +0.13 %
1 265.90Ouverture : 1 267.20+ Haut : 1 264.70+ Bas :
+0.02 %Perf Ouverture : 1 294.80Clôture veille : 0Volume :

Or : Reprise des cotations en petite hausse à londres

tradingsat

(CercleFinance.com) - A Londres ce matin, la reprise post-pascale des cotations permet à l'once d'or de franchir de nouveau la barre des 1.640 dollars perdue de vue depuis mardi dernier. Au terme du premier fixing du jour sur le marché londonien, qui est aussi le premier depuis celui intervenu jeudi après-midi, l'once d'or cotait 1.643,75 dollars (+ 12,75 dollars dans l'intervalle) et 1.255,92 euros (+ 7,6 euros).

Le cours de l'once semble profiter du regain de doutes macroéconomiques suscité, vendredi quand la plupart des marchés étaient fermés, par les derniers chiffres US de l'emploi. Ainsi, l'US Bureau of Labor statistics a fait état de 120.000 créations de postes au mois de mars, un chiffre très inférieur au consensus qui se situait au-dessus de 200.000 postes.

Rappelons que ce chiffre était de 220.000 en décembre, de 275.000 en janvier et de 240.000 en février. Sous réserve de révision à la hausse, celui de mars met donc fin à une série de créations mensuelles supérieures à 200.000 postes.

Une telle déception entretient les doutes quant à une conjoncture américaine plutôt positive jusqu'alors. Eprouvé par la remontée récente de l'appétit pour les actifs à risques et notamment les actions, l'or a encore bien peu profité de la récente correction des grands indices boursiers.

Depuis Genève, le négociant et fondeur de métaux fins helvétique MKS ajoute qu'un autre facteur a tiré l'once vers le haut hier au comptant : l'inflation chinoise, qui repart à la hausse.

Plus important, ajoute MKS, le marché indien, 1er débouché pour l'or au monde en 2011 même si la Chine l'avait surclassé au 4ème trimestre, semble en voie de normalisation. Il était effectivement pénalisé par une grève massivement suivie des bijoutiers qui protestaient contre une éventuelle forte hausse des droits perçus sur les importations d'or par New Delhi.

Ce taux avait déjà été pratiquement doublé en début d'année, à l'occasion d'un changement de son mode de calcul. Le projet gouvernemental était de le faire grimper de nouveau de 2% à 4% à compter du 1er avril.

Or “les bijoutiers ont finalement révoqué leur mot d'ordre de grève qui aura duré trois semaines”, samedi dernier. Le ministre des Finances indien, Pranab Mukherjee, aurait donné des assurances quant à l'étude de l'abandon de ce projet.

Attention, avertit cependant MKS, qui souligne la réduction des positions dérivées nettes longues sur l'or avant le week-end de Pâques. Les investisseurs à court terme ont donc réduit leurs paris haussiers, ce qui suggère que la correction en cours n'est peut-être pas terminée, indique MKS.

D'un point de vue technique, les analystes techniques étaient toujours négatifs hier. Ils soulignent que le prochain support majeur se situe à 1.600 dollars. Cependant, la résistance identifiée à 1.648 dollars a été de nouveau débordée ce matin.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...