Bourse > Or > Or : Petite hausse en dollars, mais détente en euros
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 259.60 +0.99 %
1 244.80Ouverture : 1 247.40+ Haut : 1 244.80+ Bas :
+1.19 %Perf Ouverture : 1 295.20Clôture veille : 0Volume :

Or : Petite hausse en dollars, mais détente en euros

tradingsat

(CercleFinance.com) - Interrompue depuis vendredi après-midi, la cotation de l'or à Londres a repris en ordre dispersé ce matin selon la devise considérée. Au terme du premier fixing de ce mardi sur le marché de référence de Londres, l'once cotait 1.537 dollars (+ 4 dollars par rapport au dernier fixing en date, soit celui du vendredi 27 mai dans l'après-midi) mais aussi 1.074,09 euros (- 9,9 euros).

La place financière de Londres observait, comme à Wall Street pour le Memorial Day, un jour férié hier lundi.

En billets verts, le prix de l'or, qui mi-mai avait consolidé sous les 1.500 dollars après avoir touché un record de tous les temps de 1.577 dollars que le marché au comptant, est reparti de l'avant. En euros aussi, et pour la première fois depuis fin décembre 2010, de nouveaux records de tous les temps avaient été établis à 1.086,84 euros l'once le 25 mai, en raison d'un regain de défiance souveraine.

“La raison essentielle de cette hausse a été la détérioration de la situation économique et politique en Grèce. L'impasse politique menace à la fois le versement prévu de 12 milliards d'euros en juin au titre du plan de sauvetage et la négociation d'un second plan de 60 milliards d'euros”, écrivaient vendredi dernier les analystes de Natixis dans leur revue “Commo Hebdo”.

Mais la situation ou du moins sa perception s'est adoucie depuis lors, comme en témoigne la décrue du cours du métal jaune ce matin. 'Les informations de l'UE selon lesquelles la dette grecque ne serait pas restructurée et qu'une aide devrait être convenue d'ici fin juin a retiré un poids au marché ce matin', note un professionnel basé à Londres.

Comme le soulignent aussi les cambistes de Pictet & Cie, “l'Allemagne serait disposée à faire des concessions pour le rééchelonnement de la dette grecque, ce qui a eu pour effet de permettre à la monnaie européenne de s'apprécier fortement face aux principales monnaies”.

L'accalmie des inquiétudes au sujet des dettes semble aussi concerner d'autres économies périphériques : Aurel BGC met aussi en avant que, malgré le récent abaissement de la perspective sur sa note à long terme, l'Italie a émis, lundi, sans difficulté, 8,285 milliards d'euros d'obligations.

Vendredi dernier, l'encours d'or adossé au 1er ETF aurifère mondial, le SPDR Gold Shares américain, s'est tassé d'une tonne environ à 1.213,17 tonnes.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta soulignaient, vendredi soir dernier, que l'once d'or avait terminé au comptant en hausse pour la 2ème semaine de suite. Si leur scénario graphique est correct, l'once devrait maintenant se diriger vers les 1.600 dollars.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI