Bourse > Or > Or : Petit rebond, mais un recul est attendu sur le mois
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 251.50 -0.27 %
1 250.70Ouverture : 1 251.10+ Haut : 1 254.10+ Bas :
+0.06 %Perf Ouverture : 1 295.20Clôture veille : 0Volume :

Or : Petit rebond, mais un recul est attendu sur le mois

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le prix de l'or reprenait un peu de hauteur vendredi midi en dépit d'un flux de nouvelles légèrement plus positif. Le métal jaune est cependant bien parti pour terminer le mois en baisse significative. Au terme du premier fixing de ce vendredi sur le marché de référence de Londres, l'once cotait 1.629 dollars (+ 16 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.187,77 euros (+ 21,4 euros).

Pourtant marqué par des records de tous les temps, ce mois de septembre 2011 est, selon les cours de Londres, bien parti pour se terminer sur une baisse de l'once de 10,2% en dollars (- 184,5 dollars pour l'instant) et de 5,4% en euros (- 68 euros).

Entre la ratification par le parlement allemand de l'accord européen du 21 juillet, la baisse du chômage de ce pays comme aux Etats-Unis et un PIB US meilleur que prévu au 2ème trimestre, les dernières nouvelles se font plus encourageantes. Reste le spectre de la récession, ou au moins d'un ralentissement économique plus ou moins marqué.

'De nouveau, les demandes provenant d'Inde et de Chine sont bien en évidence. Reste à savoir combien de temps elles pourront soutenir le marché alors que la liquidation des positions longues continue', notait hier soir Triland Metals. Selon le courtier en métaux de Mitsubishi, le marché aurifère continue de traverser une phase baissière molle, après un vif 'sell-off'.

'Si les 1.700 dollars ne parviennent pas à être repris, un nouveau test des récents plus bas semble probable, pronostique le courtier en métaux de Mitsubishi.

Les négociants suisses de MKS Finance abondent : “nous nous attendons à ce que l'or trouve un soutien réduit de la part d'investisseurs en quête de bonnes affaires et, du côté des acheteurs physiques, des préparatifs de la saison des mariages de Diwali”, l'un des grands festivals indiens, ce qui dope la consommation d'or. Mais ils ajoutent : “les inquiétudes lancinantes de liquidité sont susceptibles de déclencher d'autres mouvements de vente”.

Un nouveau tassement est à déplorer du côté de l'encours du 1er ETF aurifère mondial, le SPDR Gold Shares américain : hier, la masse de lingots qui lui est adossée a baissé de 9,99 tonnes par rapport à la veille à 1.231,93 tonnes. Depuis le 24 août, l'encours a oscillé entre 1.230,80 et 1.252,51 tonnes.

L'indice Gldtons, qui compile les encours d'une douzaine environ de produits aux caractéristiques comparables, se situait à 2.208 tonnes, contre 2.236 tonnes le 24 août.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta soulignent qu'hier en séance sur le spot, l'once a sombré jusqu'à 1.583, “ce qui reste éloigné des 1.538 touchés lundi”. Une résistance est identifiée à 1.676. Pour autant, une vaste figure en 'double top' continue de se former, selon les analystes. Sans reprise des 1.704, les 1.488 semblent toujours en ligne de mire, pronostiquent les spécialistes. “Cela fait maintenant près de trois semaines que l'or chuté depuis son record des 1.920 dollars”, relèvent-ils.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI