Bourse > Or > Or : Les 1.600 dollars l'once repris à Londres ce matin
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 265.60 -0.81 %
1 275.60Ouverture : 1 276.90+ Haut : 1 262.10+ Bas :
-0.78 %Perf Ouverture : 1 294.80Clôture veille : 0Volume :

Or : Les 1.600 dollars l'once repris à Londres ce matin

tradingsat

(CercleFinance.com) - Pour la première fois ce matin depuis le 20 février, suivant les fixings de Londres, le prix des 31,10 grammes d'or est repassé au-dessus de la barre symbolique des 1.600 dollars après un net rebond. Au terme du premier fixing du jour sur le marché de référence de Londres, l'once d'or cotait 1.608,5 dollars (+ 18 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.228,8 euros ( + 12,1 euros).

Certes, certains intervenants ont gardé une impression plutôt positive de l'intervention de Ben Bernanke, le président la banque centrale américaine, devant la chambre basse du parlement US. Présentant aux députés le rapport semestriel sur la politique monétaire de la Fed, le président parlait au nom de l'ensemble de l'institution.

'Un des points importants qui ressort de l'allocution du président de la Réserve fédérale américaine est que la Fed préférera prendre de nouvelles mesures de stimulus plutôt que de rester les bras croisés', souligne-t-on chez RTFX. Mais tout le monde n'est pas d'accord à ce sujet.

'Toutefois”, selon une autre source, Ben Bernanke “n'a pas fait l'impasse sur les risques présentés par le QE 3, raison pour laquelle nombre d'analystes estiment que la voilure de ce programme de rachat d'actifs sera très prochainement réduite. Certains estiment que cela se produira en mars', même si le cambiste en question n'attend rien de la sorte avant la fin de l'année.

Cette éventualité serait lourde de conséquence pour la valeur relative du dollar, qui tendrait à se renforcer face à ses contreparties si la fin du QE 3 se profilait véritablement. L'or, dont le cours a ces dernières années tiré parti des nombreuses opérations monétaires non conventionnelles, pourrait cette fois pâtir de leur éventuel terme.

Plus fondamentalement, rappelons que ScotiaMocatta se fait l'écho, au titre de la séance d'hier, “d'une forte demande physique en provenance d'Asie”.

Chez le négociant suisse MKS, on se fait l'écho d'éventuels achats d'or par les banques centrales, surtout dans les pays émergents, “un signe positif pour la demande de métal jaune et (la preuve) que le souci des banques centrales de diluer l'importance du dollar dans leurs réserves de changes est toujours d'actualité”.

Attention cependant, l'état d'esprit des investisseurs spéculatif est tout autre, avec sur le marché dérivé US COMEX des positions nettes longues (grosso modo, acheteuses à titre spéculatif) au plus bas depuis 2008, ajoute MKS.

Signalons à l'inverse un certain regain d'appétit pour les célèbres pièces d'or américaines, les “Gold Eagles” d'une once ou moins, qui sont frappées par l'atelier fédéral, l'US Mint. En janvier dernier, 150.000 onces de métal ont été vendues par l'atelier monétaire, contre 127.000 un an plus tôt et 76.000 en décembre 2012.

A ce jour en février, l'US Mint a déjà vendu 78.000 onces, contre 21.000 sur l'ensemble du mois de février 2012.

Les “Eagles” font, avec le Krugerrand sud-africain et le souverain britannique, partie des pièces d'or les plus connues et les plus répandues au monde. Les ventes de l'US Mint sont l'un des indicateurs utilisés pour jauger de l'appétit des investisseurs aurifères “au détail” et en métal physique, par contraste avec les ETF ou les produits dérivés par exemple.

Reste que du côté des ETF aurifères justement, l'encours de la douzaine des principaux de ces produits financiers permettant de jouer l'or depuis la Bourse a encore chuté hier soir : l'encours cumulé a ainsi chuté de plus de 200.000 onces hier à 81,34 millions d'onces. Cet en cours donne habituellement une idée de l'état d'esprit des investisseurs longs.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta soulignent que l'or a connu hier, sur le marché au comptant, sa 4ème séance consécutive de hausse. Mais la tendance baissière leur semble toujours en place. Support important à 1.581, résistance à 1.675.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...