Bourse > Or > Or : Léger tassement de l'once en euros et en dollars
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 291.60 +1.23 %
1 284.70Ouverture : 1 284.70+ Haut : 1 282.90+ Bas :
+0.54 %Perf Ouverture : 1 355.80Clôture veille : 0Volume :

Or : Léger tassement de l'once en euros et en dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - La détente du sentiment vis-à-vis des crises souveraines permet à l'euro de redresser la tête ce midi, induisant une correction sur le prix de l'once qui, dans cette devise, venait de marquer des records absolus. Au terme du premier fixing de ce jeudi sur le marché de Londres, l'once cotait 1.521,50 dollars (- 4,75 dollars par rapport au second fixing de la veille dans l'après-midi) ainsi que 1.074,66 euros (- 12,2 euros).

'Le marché des changes attend toujours des nouvelles et peut-être des clarifications quant à la crise de la Grèce', note ce matin un cambiste. Les craintes souveraines pesant sur la zone euro se maintiennent, sinon se renforcent sur les pays périphériques PIGS.

Mais à court terme, indique le département Changes de Pictet & Cie à Genève, “la Finlande a voté faveur du plan d'aide au Portugal”, ce qui n'était pas acquis d'avance après la percée des partis eurosceptiques aux dernières élections dans ce pays. En outre, ajoutent-ils, les acteurs chinois ont manifesté de l'intérêt pour la dette portugaise, ce qui soulage l'euro pour l'instant.

Après une période de stagnation autour de 35 dollars, l'once d'argent est remontée depuis hier aux environs immédiats des 37 dollars. Attention cependant, avertit le fondeur affineur allemand de métaux fins Heareus ce matin : en avril, la demande de lingots d'investissement d'argent a été, en données mensuelles, la plus faible depuis près de trois ans, signe que la violente hausse de son prix a lourdement pesé sur ce métal précieux dont l'usage dominant demeure industriel.

A l'inverse, l'or a remarquablement bien résisté à la récente correction générale des matières premières, souligne le groupe d'Hanau.

Sur le marché de l'or, “les volumes d'échanges des deux dernières séances ont été conséquents maintenant que la dimension 'valeur refuge' de l'or est revenue”, note-t-on chez Triland Metals, en faisant allusion au retour des craintes souveraines en Europe. D'ailleurs la semaine dernière, les encours des ETF sur or ont augmenté de 740.000 onces (23 tonnes).

On souligne, chez ScotiaMocatta, des achats de la part de fonds d'investissement qui ont poussé, hier sur le spot, l'once jusqu'à 1.533 dollars.

A 1.214,08 tonnes hier au soir, l'encours de l'ETF aurifère américain SPDR Gold Shares se situe d'ailleurs à son plus haut niveau depuis le 5 mai. L'encours cumulé d'une dizaine des plus grands produits de ce type est remonté à près de 2.059 tonnes hier soir, à comparer avec 2.036 tonnes le 19 mai.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta soulignent la clôture sur les 1.526 dollars, une ancienne résistance, intervenue hier soir sur le marché au comptant. “Plus l'or alignera de clôtures supérieures à 1.500, plus les opérateurs seront incités à construire des positions longues”, pronostiquent les spécialistes. Prochaines résistances identifiées : 1.550 puis 1.577. Attention cependant, toute clôture sous les 1.500 dollars pourrait ramener vers 1.472.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...