Bourse > Or > Or : Le fixing londonien revient sur les 1730 dollars
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 265.60 -0.81 %
1 275.60Ouverture : 1 276.90+ Haut : 1 262.10+ Bas :
-0.78 %Perf Ouverture : 1 294.80Clôture veille : 0Volume :

Or : Le fixing londonien revient sur les 1730 dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - Crise souveraine ou pas, une nouvelle vague de liquidation a emporté le métal jaune hier soir, et il peinait à s'en remettre ce midi. Au terme du premier fixing de ce vendredi sur le marché de référence de Londres, l'once d'or cotait 1.730 dollars (- 12,5 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.279,87 euros (- 8,7 euros).

“Les métaux précieux ont succombé à la pression baissière engendrée par les craintes de contagion de la crise souveraine européenne”, commentait ce matin Triland Metals. Le courtier en métaux de Mitsubishi souligne que la baisse a pris de la vitesse après le second fixing quotidien de Londres, moment de la séance où la liquidité est faible.

“Cette configuration de marché va mettre à l'épreuve les acheteurs sur repli”, ajoutent les opérateurs, sachant que les 1.690-1.710 dollars constituent “une zone de soutien essentielle”. Si elle ne tenait pas, “les choses pourraient vraiment tourner mal”.

Le négociant aurifère suisse, MKS Finance, est plutôt d'accord : “le métal jaune a fracassé tous les supports, ouvrant la voie vers le niveau psychologique des 1.700 dollars”, indique-t-il, ajoutant que 700.000 onces ont été échangées sous la barre des 1.730 dollars hier soir.

“La tendance a pris à contrepied tous les fondamentaux, pourtant haussiers”, ajoute MKS. A priori, les investisseurs ont été contraints de liquider leurs positions pour limiter leurs pertes, ce qui a encore accru la force de la baisse. “Et maintenant, où va-t-on ?”, se demande MKS.

Cependant, les investisseurs ne semblent pas (tous) de décourager. On signalera une fois encore la hausse de la masse métal adossée au SPDR Gold Shares, produit financier permettant aux investisseurs de jouer l'or depuis les Bourses américaines et asiatiques. Hier, cet encours a augmenté de 12,1 tonnes à 1.289,46 tonnes, soit un record depuis le 19 août dernier. L'ETF aurifère se rapproche de son record de tous les temps de juin 2010, soit 1.320,4 tonnes. Ces hausses “reflètent la demande des investisseurs pour les valeurs refuge”, selon MKS Finance.

Signalons aussi que l'indice Gldtons, qui compile les encours d'une douzaine de produits du même type, a atteint 2.323,5 tonnes hier, à deux pas de son record absolu de 2.330 tonnes datant du 18 août 2011.

D'un point de vue technique, selon les analystes de ScotiaMocatta, l'effondrement de l'once sous le support des 1.736 a attiré les vendeurs, la faisant plonger sur les 1.710 dollars (au comptant) avant qu'une certaine reprise ne se matérialise. Leur précédent scénario haussier est remis en cause : “la clôture intervenue sous les 1.737 est de nature baissière et ouvre la voie à un retour sur un plus bas majeur situé à 1.682”, indique leur note de recherche. Un support est identifié à 1.683, et une résistance à 1.736.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...