Bourse > Or > Or : La liquidation s'amplifie, l'argent s'effondre
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 259.50 +0.99 %
1 244.80Ouverture : 1 247.40+ Haut : 1 244.80+ Bas :
+1.18 %Perf Ouverture : 1 295.20Clôture veille : 0Volume :

Or : La liquidation s'amplifie, l'argent s'effondre

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les prédictions baissières se sont réalisées ce matin où le prix du métal jaune a pratiquement cédé 2% en dollars depuis la veille. Au terme du premier fixing du jour sur le marché de Londres, l'once de 31,10 grammes cotait 1.514 dollars (- 27 dollars par rapport au dernier d'hier après-midi, soit - 1,7%) et 1.033,23 euros (- 15,1 euros, sot -1,5%).

Le nouveau record absolu des 1.577 dollars touché en début de semaine sur le marché au comptant semble bien loin !

Signalons le rôle joué par l'argent, métal dont l'once était passée de 30 à 48,70 dollars l'once entre le dernier réveillon et le jeudi 28 avril dernier. Le métal jaune avait, à distance et avec plus de mesure comme il est de coutume, suivi son cousin argenté.

Or ce midi, à Londres, le cours du métal blanc est revenu à 37,84 dollars, soit un effondrement de plus de 22% en seulement une semaine ! “Une énorme liquidation se poursuit sur l'or et sur l'argent, où une forte volatilité est de mise”, commentait ce matin Triland Metals, le courtier en métaux de Mitsubishi.

Triland note d'ailleurs que le prix de l'argent dégringole et “que ses zones de supports sont fracassées les unes après les autres comme si elles n'existaient pas”. “Le marché était massivement 'long' sur le métal et la liquidation est toujours à l'ordre du jour”.

Le courtier ajoute que l'or ne fait pas qu'imiter l'argent: sur l'or aussi, “la liquidation continue au gré de rumeurs selon lesquelles de grands 'hedge gunds' ont complètement liquidé leurs positions de long terme”.

Notons que la chute de l'argent semble être liée à la très forte augmentation des appels de marges sur les contrats afférents négociés sur le Comex, principale place d'échange mondiale pour les dérivés argentifères. Le montant placé en garantie pour “jouer” sur les dérivés argent (passé de près de 12.000 à près de 22.000 dollars en quinze jours, à compter du 9 mai) a pratiquement été doublé, rendant l'intervention sur ces produits beaucoup plus coûteuse. Les investisseurs sont donc massivement “sortis” de ce marché, entraînant une chute.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta demeuraient baissiers à court terme dans leur commentaire publié hier soir. Ils identifient le prochain support à 1.512. Mais le support de court terme le plus solide est identifié à 1.500, “étant donné la congestion intervenue à ce niveau au début du mois d'avril.

Le moins que l'on puisse est qu'ils ont été entendus : ce matin sur le marché au comptant, l'once a chuté jusqu'à 1.495,50 dollars avant de revenir s'établir à proximité immédiate des 1.500.

Ensuite, selon Triland, la prochaine résistance est située à 1.482 dollars.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI