Bourse > Or > Or : L'once toujours cantonnée aux 1.720 dollars.
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 278.40 +0.20 %
1 275.90Ouverture : 1 275.90+ Haut : 1 275.90+ Bas :
+0.20 %Perf Ouverture : 1 355.80Clôture veille : 0Volume :

Or : L'once toujours cantonnée aux 1.720 dollars.

tradingsat

(CercleFinance.com) - Pas grand' chose de neuf sur le marché de l'or, à la veille d'une réunion de l'Eurogroupe portant notamment sur la Grèce. Au terme du premier fixing du jour à Londres, l'once de 31,10 grammes d'or cotait 1.721 dollars (+ 1 dollar rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.303,1 euros (+ 2,3 euros). De tels prix se maintiennent depuis la fin de la semaine dernière.

Prudence, commente MKS à Genève : “la montée des risques pourrait mener à quelques prises de bénéfices sur l'or. Toutefois, le métal reste soutenu par un bon niveau d'achats physiques, grâce notamment au souci de diversification et à la tenue des prix du pétrole”, indique le négociant helvétique.

Hier soir, Moody's a dégradé la note de la dette souveraine de l'Espagne de deux crans et celles du Portugal, de la Slovaquie, de la Slovénie, de Malte et de l'Italie d'un niveau. L'agence de notation a également décidé d'abaisser à 'négative' sa perspective sur les notations de la France, de l'Angleterre et de l'Autriche.

'Ces nouvelles dégradations viennent rappeler que la crise de la dette en zone euro est encore loin d'être achevée et risque d'affaiblir le regain d'optimisme qui a soutenu les marchés financiers depuis le début de l'année jusqu'aux signes d'essoufflement récents', commentait ce matin un bureau d'études parisien.

Cet évènement a priori positif pour l'or a conduit à une légère hausse des fixings en euros. Plus généralement, la banque canadienne Desjardins résumait ainsi la tendance récente dans un commentaire consacré aux matières premières : “la remontée des prix des matières premières s'est accélérée à la fin du mois de janvier alors que la Réserve fédérale (Fed) a annoncé qu'elle prévoyait garder son taux directeur au plancher jusqu'à tard en 2014. Cet engagement très agressif de la Fed a ramené certains doutes sur la solidité du dollar américain, une évolution positive pour les prix des matières premières, en particulier pour l'or”.

“Les perspectives moins favorables pour le dollar américain laissent même entrevoir que le prix de l'or pourrait demeurer encore un peu plus fort que nous ne le pensions précédemment et qu'il pourrait se situer en moyenne à 1 725 dollars US l'once pour l'ensemble de 2012”, prévoit Desjardins.

'Nous restons optimistes quant au prix de l'or en 2012”, estime de son côté Morgan Stanley. “Si la force actuelle du dollar pèse actuellement sur le prix de l'once en billets verts, nous nous attendons à une action agressive de la Fed, dont l'adoption d'un QE 3 au 1er semestre. Ce qui serait positif pour l'or même si le dollar continue de se renforcer'. La banque d'affaires américaine table sur une once à 1.845 dollars en moyenne cette année, puis 2.175 dollars en 2013.

Hier soir, l'encours de l'ETF aurifère américain, le SPDR Gold Shares, restait stable à 1.278,65 tonnes. Cet encours n'a plus connu de recul depuis le 23 janvier dernier, quand il se situait à 1.250,53 tonnes.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta soulignent que si l'once est restée stable ces derniers jours, elle a cependant cassé une ligne de support de court terme. Il s'agit “du premier avertissement d'une possible correction”, indiquent les spécialistes, qui ajoutent que la récente tendance de l'indicateur MACD plaide également en ce sens. Un support est identifié à 1.712 dollars.

“L'or ayant peu varié depuis sa correction du 3 février, nous maintenons une position 'neutre' tant que nous estimons possible une cassure des 1.700 dollars”, indiquent les analystes.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...