Bourse > Or > Or : L'once teste de nouveau les 1.700 dollars
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 266.10 +0.13 %
1 265.90Ouverture : 1 266.60+ Haut : 1 264.70+ Bas :
+0.02 %Perf Ouverture : 1 294.80Clôture veille : 0Volume :

Or : L'once teste de nouveau les 1.700 dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - Enfin, un rebond semble s'être matérialisé sur le marché de l'or. Au terme du premier fixing du jour à Londres, l'once d'or cotait 1.699 dollars (+18 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.270,37 euros (+ 13,2 euros).

Au comptant, elle a légèrement dépassé les 1.703 dollars ce midi et semble donc tester ce niveau aussi psychologique que technique.

Depuis le 15 novembre dernier (à 1.786 dollars), les fixings londoniens ont à une seule exception près connu un recul continu qui les a ramenés hier après-midi à 1.681 dollars. C'est donc un rebond qui semble enfin se matérialiser ce matin.

“Dès qu'il a été connu que l'Allemagne n'avait réussi à placer que 65% d'une émission obligataire, des ventes d'or ont commencé”, commente Triland Metals ce matin à propos de la séance d'hier. “La forte demande physique constatée le jour précédent n'était plus autant d'actualité”, ajoute le courtier en métaux de Mitsubishi.

“Les investisseurs 'longs' ont décidé qu'il fallait privilégier le cash par les temps qui courent”, commente-t-il.

Chez MKS Finance, on ajoute que la liquidité du marché de l'or était “mince” hier. Le négociant helvétique ajoute que le décrochage de l'euro a également exercé “une forte pression baissière” sur le cours du métal jaune.

A court terme, la tendance des prix des métaux précieux semble neutre à MKS Finance. “L'élargissement croissant du 'TED spread' (écart les taux de refinancement à court terme de l'Etat fédéral américain et ceux des banques US, NDLR) souligne des inquiétudes croissantes quant aux défauts de paiement”, ajoute MKS.

Voisin de 20 points de base depuis le début de l'année, le TED spread est reparti à la hausse début août. Il ne cesse pratiquement pas de grimper depuis lors et tutoie maintenant les 50 points de base. Soit un niveau record dont il ne s'était plus approché depuis juin 2010.

“Cette perspective devrait aider l'or à se maintenir à son prix actuel, en dépit des liquidations intervenues ces derniers jours en raison des appels de marges causés par la tendance des marchés d'actions”, ajoute MKS.

Rien à signaler du côté de l'ETF aurifère américain, le SPDR Gold Shares : il demeure stable à son niveau de la veille de 1.297,32 tonnes hier soir, ce qui reste un record depuis le 8 août.

L'indice Gldtons, qui additionne les encours de lingots d'une douzaine de produits de placement de même type, a atteint hier un nouveau record absolu à 2.350,8 tonnes.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta indiquaient hier que la borne basse du canal haussier entamé en septembre, cassée lundi, joue maintenant le rôle de résistance située à 1.701 dollars. Support à 1.667.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...