Bourse > Or > Or : L'once tente de reprendre les 1.700 dollars
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 262.10 -0.40 %
1 268.70Ouverture : 1 269.30+ Haut : 1 262.10+ Bas :
-0.52 %Perf Ouverture : 1 294.80Clôture veille : 0Volume :

Or : L'once tente de reprendre les 1.700 dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - Suivant la plupart des autres classes d'actifs, le métal jaune continuait lui aussi de reprendre des couleurs jeudi midi. Il a ainsi repris la barre des 1.700 dollars à Londres pour la première fois depuis lundi. Au terme du premier fixing du jour sur le marché de référence de Londres, l'once d'or cotait 1.701,5 dollars (+ 24 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.287,26 euros (+ 8,1 euros).

Triland Metals rapporte que la demande physique provenant d'Asie a permis de soutenir le métal depuis hier. Ainsi, en janvier, on a appris que la Chine continentale avait importé 32,9 tonnes depuis la région autonome de Hong Kong, soit quatre fois plus qu'en janvier 2011, mais aussi 15% de moins qu'en décembre. Unique statistique disponible sur les “importations” d'or de la Chine, ce chiffre permet de se faire une idée de l'appétence des chinois continentaux (“mainland”) pour le métal jaune.

Le courtier en métaux de Mistubishi ajoute qu'hier après-midi, un article du Wall Street Journal évoquant l'éventuelle “stérilisation des achats obligataires de la Fed” a également soutenu le marché. Il s'agirait d'une sorte “d'opération Twist II”, commente Triland. Le courtier rappelle cependant que la confiance en l'or a été ébranlée par le dérapage des cours enregistré depuis une semaine, qui a instillé le doute dans l'esprit des investisseurs.

Avec plus de recul, Pictet & Cie insistait dernièrement sur les éléments de nature inflationnistes actuellement à l'oeuvre, non seulement la hausse du pétrole, mais plus généralement le redressement économique impulsé notamment par les Etats-Unis.

“Comme les cours de l'or, ainsi que ceux d'autres métaux précieux, s'apprécient précisément en cas de progression des anticipations inflationnistes, ils ont connu une hausse soutenue au cours de ces dernières semaines. Par ailleurs, la baisse du dollar américain vis-à-vis de l'euro a également contribué par effet mécanique à la progression des cours des métaux précieux”, indiquent les économistes de la banque privée suisse dans leur dernière édition de la revue Perspectives.

“Nous maintenons notre objectif de 3.000 dollars l'once d'or à horizon 2015, objectif qui tient principalement à l'excès de liquidités que devraient générer les banques centrales au cours de ces prochains mois”, pronostique l'établissement genevois.

Par ailleurs, à 2.407,02 tonnes, la masse totale de lingots constituant le sous-jacent d'une douzaine d'ETF aurifères mondiaux parmi les plus importants, dont le SPDR Gold Shares américain, atteint encore un record de tous les temps. Ces produits permettant de se positionner aisément sur le métal, comme en achetant un titre en Bourse, sont l'un des indicateurs permettant de jauger de l'appétit en métal des investisseurs. Sur un an, cet indice s'affiche en hausse de 14%, soit + 2,1% depuis le début de l'année.

A Genève, le négociant MKS suggère de surveiller l'issue de l'échange obligataire grec (PSI), prévu ce soir à 21 heures. En cas d'échec de cet effacement de dette, la Grèce se retrouverait cette fois en défaut de paiement désordonné, avec risque de contagion et blocage du crédit.

Mais d'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta ne croient manifestement pas à ce “rebond de chat mort”. Ils identifient toujours un support à 1.656 dollars, un autre plus critique encore étant localisé à 1.625 dollars. Prochaine résistante à 1.709 dollars. Triland situe, de son côté, une résistance “majeure” entre 1.700 et 1.705 dollars.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...