Bourse > Or > Or : L'once semble décidée à tester les 1.700 dollars
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 249.00 -0.47 %
1 244.80Ouverture : 1 247.40+ Haut : 1 244.80+ Bas :
+0.34 %Perf Ouverture : 1 295.20Clôture veille : 0Volume :

Or : L'once semble décidée à tester les 1.700 dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le prix du métal jaune semblait avoir repris pied au-delà des 1.684 dollars, où se nichait un important seuil technique qui commande la poursuite de la hausse. Au terme du premier fixing de ce jour sur le marché de référence de Londres, l'once cotait 1.687 dollars (+ 24 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) mais 1.222,01 euros (- 1,7 euro). Sur le marché au comptant, les 1.689 dollars ont été touchés ce matin.

En dollars, les fixings londoniens n'avaient plus atteint un niveau aussi élevé depuis le 23 septembre, qui avait été suivi, lors de la séance suivante du 26 septembre, du point bas de 1.598 dollars.

Notons que la parité de changes euro/dollar est passée de 1,31 dollar l'euro, le 3 octobre dernier, jusqu'à plus de 1,38 dollar ce matin, soit une réappréciation de l'euro de l'ordre de 5% sur cette courte période. Il s'agit d'un facteur important de hausse pour le métal jaune dont la plupart des transactions restent libellées en dollars. En euros, si le gramme d'or avait approché de près les 44 euros le gramme le 12 septembre, il reste sous les 40 euros ce matin.

Depuis un mois environ, soit après le “crash express” qui avait vu l'once chuter au-dessous des 1.540 dollars, son évolution tend à être corrélée avec celle des actifs risqués que sont les actions, ce qui est inhabituel.

Triland Metals notait pourtant ce matin que les acheteurs chinois, de retour sur le marché après des congés pour cause de “Semaine dorée” (semaine pratiquement chômée après la fête nationale, le 1er octobre), ont trouvé un métal au cours plutôt élevé. “Que les acheteurs d'Asie attendent un meilleur niveau pour entrer n'est ainsi pas totalement une surprise”, indique le courtier en métaux de Mitsubishi.

Malgré tout, la tendance du marché est devenue nettement plus positive que tel n'a été le cas depuis un bon mois. Le récent retour du sentiment positif sur les marchés d'actions doit en effet faire face à des lames de fond bien moins encourageantes, comme l'Agence internationale de l'Energie le rappelait ce matin : en raison d'une croissance mondiale qui devrait finalement rester sous la barre des 4% en 2011 comme en 2012, soit moins que les précédentes estimations, l'agence a encore abaissé ses prévisions de demande de pétrole.

En outre, “pour Jean-Claude Trichet, président de la Banque centrale européenne, la crise a atteint une dimension systémique. Il est nécessaire d'obtenir une réponse claire à la crise de la dette souveraine et à la recapitalisation des banques”, rappellent les cambistes de Pictet & Cie ce matin.

Chez Aurel BGC, on indique aussi qu'aux Etats-Unis, “le Sénat a repoussé le plan de soutien à l'emploi de 447 milliards de dollars par Barack Obama, avant la lecture des propositions pour des raisons de formes. Le plan ne pourra être adopté dans son ensemble, chaque proposition devra être étudiée individuellement”. En outre, “selon Moody's, l'économie américaine reste fragile et le risque de récession est de 40% sur les six prochains mois', ajoutaient ce matin les analystes. Autant de facteurs structurellement positifs pour la valeur-refuge qu'est l'or.

Par ailleurs, l'encours du 1er ETF aurifère au monde, le SPDR Gold Shares américain, était stabilisé hier à 1.227,99 tonnes, bien qu'il s'agisse de son plus bas niveau depuis le 14 juillet.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta soulignaient hier soir l'important seuil technique qui a été repris, à 1.684 dollars. Attention cependant : en cas de rechute sous les 1.634 dollars, les vendeurs seront de nouveau en position de force. 'Seule une clôture au-delà des 1.684 [ce soir sur le spot] fera passer le sentiment du marché à 'neutre'', contre 'baissier' actuellement.

L'optimisme était plus marqué chez Triland, qui estime que l'once pourrait terminer la semaine vers 1.700/1.710 dollars.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI