Bourse > Or > Or : L'once se maintient tout près des 1.620 dollars
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 250.30 +1.09 %
1 236.60Ouverture : 1 236.80+ Haut : 1 236.60+ Bas :
+1.11 %Perf Ouverture : 1 295.20Clôture veille : 0Volume :

Or : L'once se maintient tout près des 1.620 dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - Au terme du premier fixing du jour sur le marché de référence de Londres, l'once de métal jaune notait 1.619 dollars (- 0,5 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi), et 1.289,84 euros (- 2,6 euros).

'L'or profite des anticipations d'une nouvelle détente de politique monétaire de la Fed, la semaine prochaine', indiquent ce matin les analystes d'Aurel BGC à propos de la tendance de ces derniers jours qui permet à l'once de se maintenir au-delà des 1.600 dollars.

Chez Triland Metals, à Londres, on rapporte qu'il semblerait que la belle hausse des dernières séances “soit liée à un vaste mouvement haussier du côté des options”. La tendance récente du dollar tend aussi à jouer en faveur de l'or.

MKS ajoute que les doutes quant à la solidité du secteur bancaire espagnol plaident également en faveur de la valeur refuge. Sans oublier l'incertitude liée aux résultats des élections grecques qui interviendront dimanche.

MKS ajoute que la banque centrale du Kazakhstan a indiqué qu'elle entendait porter la part de l'or dans ses réserves de changes de 15 à 20% via une acquisition de 20 tonnes de métal auprès de l'entreprise Kazzinc, et d'une autre de 4,5 tonnes auprès de Kazakhmys.

La tendance à l'accroissement en vigueur depuis le 4 juin se confirme du côté de l'encours des ETF sur or compilé par l'indice Gldtons : ce dernier est monté hier à 2.388,8 tonnes, contre 2.386,7 tonnes la veille.

Hier sans dans sa revue mensuelle d'investissement pour le mois de juin, la banque privée suisse Gonet & Cie écrivait que “l'or s'est repris suite aux craintes sur l'économie américaine et au retour des anticipations de nouveaux programmes quantitatifs qui ne manqueraient pas de raviver le spectre de l'inflation. Cependant, sa saisonnalité est mauvaise et certains pays ou le FMI pourraient devoir se défaire de leur stock.” Et Gonet & Cie de conclure: “sur le long terme, l'or bénéficie de l'explosion des masses monétaires, de la forte demande des pays émergents (incluant de leurs banques centrales) et des rendements réels négatifs. Un achat sur tout recul en dessous de 1.570 dollars l'once reste recommandé”.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta estiment que l'once continue de se traiter dans le cadre d'une figure de consolidation. Support identifié à 1.556, et résistance à 1.641. “Il faudra passer au travers l'une de ces deux bornes avant qu'une tendance ne puisse se dessiner”, indiquent les spécialistes qui restent donc neutres court terme.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI