Bourse > Or > Or : L'once reste volatile, l'argent fluctue fortement
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 266.10 +0.13 %
1 265.90Ouverture : 1 267.20+ Haut : 1 264.70+ Bas :
+0.02 %Perf Ouverture : 1 294.80Clôture veille : 0Volume :

Or : L'once reste volatile, l'argent fluctue fortement

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le prix du métal jaune se montre toujours des plus volatils et continue d'osciller, ce matin, autour du seuil symbolique des 1.500 dollars. Sans pour autant les refléter, l'or subit les très fortes variations de l'argent, causées notamment par un nouveau relèvement des appels de marges sur ce métal. Au terme du premier fixing du jour sur le marché de Londres, l'once de 31,10 grammes d'or cotait 1.511 dollars (+ 21,50 dollars par rapport au dernier fixing d'hier après-midi) et 1.057,09 euros (+ 6,4 euros).

“Encore une séance en forme de montagnes russes pour les métaux précieux”, commentaient ce matin les courtiers de Triland Metals à propos de la séance de la veille. “Après le 'rally' causé par la couverture des positions courtes en début de semaine, des courants vendeurs agressifs ont repris hier”, ajoute le bureau spécialisé en négoce des métaux de Mitsubishi.

La très forte volatilité de l'argent est soulignée. Et pour cause : le renchérissement des conditions de négociations de produits dérivés sur le pétrole et l'argent, cause partielle de leur chute de ces derniers jours, se poursuit. “Le marché des métaux précieux de Shanghai et le CME [Chicago Mercantile Exchange, principale place américaine de négoce des produits dérivés, NDLR] ont augmenté leur appels de marge sur l'argent” hier, avec prise d'effet aujourd'hui, rapporte Triland Metals.

La hausse des appels des marges renchérit les coûts d'intervention des opérateurs sur les marchés de produits dérivés, où les volumes sont bien plus importants que sur les places 'physiques'. Les investisseurs sont notamment pénalisés, d'autant que les hausses de tarifs sont sensibles.

En conséquence, “l'or a subi par contagion la chute liquidative de l'argent, bien qu'il demeure moins volatil” ajoutait encore le courtier.

Chez MKS Finance, important négociant et fondeur suisse de métaux fins, on signale que la violence “sans précédent” des mouvements sur l'argent “a causé pas mal de problèmes à certains investisseurs dernièrement pénalisés par l'extrême volatilité du métal”. Engendrant des ventes en urgence, ce phénomène a pu accroître les mouvements en question.

Tombée à 32,50 dollars hier à Londres après 39,18 dollars la veille à Londres (- 17%), l'once d'argent est remontée ce midi à 36,20 dollars (+ 11%), signe que sa volatilité ne faiblit pas.

Les analystes techniques de ScotiaMocatta commentaient hier soir, à propos de la dernière séance du marché au comptant aurifère US, que le test de la barre des 1.480 dollars avait entraîné un rebond hier soir jusqu'à plus de 1.500 dollars. Soit, mais afin de réduire la pression baissière qui prévaut actuellement, l'or devra d'abord s'affranchir de la résistance des 1.526 dollars. A la baisse, il convient de surveiller les supports de 1.480 puis 1.463 dollars, conseillent les spécialistes.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...