Bourse > Or > Or : L'once reprend la barre des 1.670 dollars
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 254.30 +1.41 %
1 250.70Ouverture : 1 251.10+ Haut : 1 250.50+ Bas :
+0.29 %Perf Ouverture : 1 295.20Clôture veille : 0Volume :

Or : L'once reprend la barre des 1.670 dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - Entre des craintes géopolitiques (Iran, Corée du Nord) et économiques (Espagne, Etats-Unis, Chine), des dernières nouvelles inquiétantes semblent plutôt favorables à la valeur refuge, qui a d'ailleurs repris une quarantaine de dollars en une semaine. Au terme du premier fixing de ce vendredi sur le marché de référence de Londres, l'once d'or cotait 1.670,5 dollars (+ 2 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.269,86 euros (+ 3,5 euros).

En effet, et bien que son statut de valeur refuge ait récemment été remis en cause par une corrélation avec les actifs à risques, l'or profite du sentiment général d'inquiétude. Il s'agit d'une part des tensions géopolitiques persistantes autour de l'Iran, dont le programme nucléaire de nature supposément militaire suscite la méfiance. Les Occidentaux ont mis en place des embargos de plus en plus restrictifs, et Israël ne fait pas mystère de son hostilité à un Iran doté de l'arme atomique.

En outre, la Corée du Nord a réalisé un essai que Pyongyang présente officiellement comme celui d'une fusée. Le projectile a explosé en vol. Mais selon le Pentagone, il s'agissait d'un missile balistique intercontinental dont la portée pourrait avoisiner les 10.000 km.

De plus, la crainte d'un atterrissage 'brutal' de l'économie chinoise a été ravivée par la publication des chiffres du PIB, qui n'a augmenté que de 8,1% en rythme annuel au 1er trimestre, à comparer à un consensus de 8,4%. Un cambiste nord-européen rapporte que le consensus qui prévalait juste avant l'annonce était même proche de 9%. Il s'agit de la plus faible croissance trimestrielle enregistrée par le pays depuis trois ans.

Notons que les créations d'emplois US de mars, publiées vendredi dernier, avaient fortement déçu.

Ce matin, dans le cadre d'une revue générale des matières premières pour lesquelles nombre de prévisions ont été abaissées, Crédit Suisse est revenu aussi sur le cas de l'or. Les analystes tablent sur une once à 1.760 dollars cette année (+ 5 dollars par rapport à la prévision précédente), puis 1.795 dollars (inchangé) en 2013 et 1.450 dollars en 2014 (idem).

“Nous nous attendons à une reprise de la demande indienne (d'or) au second semestre, mais le marché sera certainement plus attentif à l'éventuel QE3 que la Fed pourrait lancer en cas de ralentissement aux Etats-Unis”, indique la note de recherche. L'incertitude est encore forte de ce côté. Crédit Suisse estime que le principal catalyseur haussier de l'or se matérialisera au 4ème trimestre 2011, avec le budget fédéral américain.

Attention, notent-is cependant : “le risque de révision en baisse de nos prévisions de cours s'est accru”.

Notons que les déceptions statistiques, comme des inscriptions hebdomadaires au chômage américain plus fortes que prévu hier (380.000 contre 350.000), tendent aussi à soutenir le cours de l'or. Pour ne rien arranger, la crise souveraine européenne qui frappe maintenant l'Espagne.

Du côté de l'indice Gldtons, qui additionne les encours d'une douzaine des plus grands ETF aurifères au monde, toujours rien à signaler : l'encours s'est légèrement tassé hier soir à 2.395,7 tonnes.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta soulignent la clôture intervenue hier soir, sur le marché au comptant américain, à 1.679 dollars. “A ce jour, nous sommes nettement sortis du canal baissier de court terme”, indiquent les analystes. Une résistance est identifiée à 1.683 dollars, l'ancienne résistance des 1.656 devant maintenant jouer le rôle de support. Prochaine cible : 1.701 dollars.

Notons que le président de la Fed, Ben Bernanke, doit prononcer tout à l'heure à New York un discours à la fondation Russell Sage. Or M. Bernanke 'est connu pour être un 'market mover' pour les prix du métal jaune, rappellent les cambistes de Triland Metals.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI