Bourse > Or > Or : L'once recherche son équilibre vers 1.620 dollars.
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 264.70 +0.17 %
1 266.00Ouverture : 1 266.00+ Haut : 1 262.20+ Bas :
-0.10 %Perf Ouverture : 1 294.80Clôture veille : 0Volume :

Or : L'once recherche son équilibre vers 1.620 dollars.

tradingsat

(CercleFinance.com) - Il est si faible qu'à cette heure, parler de rebond du cours de l'or n'est toujours pas d'actualité. Mais l'once semble, pour l'instant du moins, stabilisée. Au terme du premier fixing du jour à Londres, l'once d'or cotait 1.622,50 dollars (+ 1,5 dollar par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.239,21 euros (+ 5,4 euros).

Hier après-midi, au terme d'une vive dégringolade, l'once d'or est tombée jusqu'à 1.621 dollars sur le marché de Londres, soit plus plus bas niveau depuis le 9 janvier. Les 1.788 où l'once avait culminé cette année, le 29 février, semblent bien loin.

Triland Metals note que le mouvement de liquidation a tout emporté sur son passage, au point que “le seuil psychologique des 1.600 dollars” se rapproche. Les volumes ont été élevés lors de la séance d'hier.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta sont inquiets : “l'once a pulvérisé le un pivot hier en terminant à 1.613 dollars” sur le marché au comptant américain. En rythme hebdomadaire, ils distinguent un support de la tendance haussière de long terme situé à 1.593. Ils en attendent le test.

MKS note cependant que les encours de lingots adossés aux ETF, refuge traditionnel des investisseurs 'longs' sur l'or, restent élevés (2.398,25 tonnes pour l'indice Gldtons en date d'hier, en petite hausse et proche du record absolu touché le mois dernier).

En outre, le festival religieux d'Akshya Trithya, qui surviendra à la fin du mois en Inde, devrait doper la demande d'or du sous-continent.

D'un point de vue technique toujours, JPMorgan estimait hier que l'or devrait terminer le 4ème trimestre 2012 à un cours moyen de 1.925 dollars. Certes, commentent-ils, l'once subit d'abord la dissipation de l'espoir de voir la Fed mener un 3ème plan d'assouplissement quantitatif (QE3), évènement de nature dilutive d'un point de vue monétaire. Publiées mardi soir, les “minutes” du dernier comité de politique monétaire de la Fed (FOMC) continuent donc de peser. “Seulement deux des dix membres du FOMC se sont prononcés en faveur d'un QE3”, note le négociant en métaux fins helvétique MKS.

Le fort relèvement de ses droits d'importation aurifères par l'Inde n'a rien arrangé, mais les analystes estiment son effet 'temporaire'. La demande d'Inde et de Chine devrait rester forte durant le reste de l'année. En outre, les banques centrales émergentes ont continué d'acheter du métal le mois dernier. 'Nous restons haussiers sur l'or', indique la note.

Les analystes estiment effectivement que l'or 'profite d'une forte demande en provenance des marchés émergents' ainsi que d'une situation plus saine du côté des positions dérivées. JPMorgan conseille de surpondérer l'or (à 7,5% de l'encours) face au cash (2,5%) dans la partie 'liquidités' du portefeuille, sachant que la pondération neutre est de 5%.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...