Bourse > Or > Or : L'once proche des records de mi-février avant la fed
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 266.10 +0.13 %
1 265.90Ouverture : 1 267.20+ Haut : 1 264.70+ Bas :
+0.02 %Perf Ouverture : 1 294.80Clôture veille : 0Volume :

Or : L'once proche des records de mi-février avant la fed

tradingsat

(CercleFinance.com) - S'il n'avance plus depuis hier, le prix de l'or se maintient cependant à des niveaux qu'il avait perdus de vue mi-février, en dollars, ainsi qu'à moins de trois euros de son record absolu dans la monnaie unique européenne. Au terme du premier fixing du jour sur le marché de Londres, l'once d'or cotait 1.731 dollars (- 1 dollar par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.352,8 euros (- 1,9 euro).

En touchant hier matin les 1.732,75 dollars, l'once a ainsi retrouvé à Londres des niveaux records depuis ceux du 21 février. C'est-à-dire une semaine avant que Ben Bernanke ne douche, le 29 février, les espoirs déjà vivaces à l'époque du lancement d'un “QE 3”. Il s'en était suivi un vaste mouvement de baisse qui, mi-mai, avait ramené l'once vers 1.530 dollars.

Or après une série de statistiques américaines décevantes, notamment sur le très sensible front de l'emploi, les anticipations de “QE 3” sont reparties de plus belles en cette fin d'été. En effet, un comité de politique monétaire (FOMC) de la Fed de deux jours se terminera jeudi soir. Nombre d'intervenants parient sur le lancement d'une 3ème vague d'assouplissement quantitatif, le fameux 'QE 3'.

'Si un QE 3 était annoncé, il serait important de noter que la BCE, la Banque populaire de Chine et la Fed seraient alors engagées dans des opérations d'assouplissement', souligne un cambiste nordique. Dans ce cas, estime le spécialiste, l'appétence des investisseurs pour le risque devrait augmenter.

'Les investisseurs restent confiants dans la mise en oeuvre de nouvelles mesures de rachats d'actifs, mais il existe encore un certain degré de scepticisme au sein du marché, et personne ne veut se retrouver pris au piège', explique Cameron Peacock, analyste chez IG Markets.

En cas de QE 3, la valeur relative du dollar, déjà sous pression comme on peut le constater face à l'euro depuis une semaine, tendrait à baisser. En effet, un QE 3 supposerait de nouveaux rachats d'actifs de moins bonne qualité (comme des emprunts d'Etat fédéraux et/ou des créances hypothécaires titrisées) par la banque centrale américaine et donc la dégradation de son bilan. La valeur relative du dollar en pâtirait, ainsi que sa valeur absolue contre le dollar.

Le fait que l'once d'or soit à deux doigts de son record absolu en euros après l'annonce de la BCE, la semaine dernière, tend à corroborer cette hypothèse.

D'un point de vue technique, ScotiaMocatta soulignait hier soir que “le métal jaune conserve la majorité de ses énormes gains enregistrés depuis vendredi, où il a pris 50 dollars jusqu'à 1.740 dollars” (au comptant). Supports à 1.700 et 1.676, résistance à 1.790.

Rappelons que l'once avait culminé cette année, sur le marché de Londres, à 1.788 dollars le 29 février avait de retomber sur la dissipation des espoirs de QE 3 par Ben Bernanke.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...