Bourse > Or > Or : L'once gravite toujours autour des 1.720 dollars
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 254.30 +1.41 %
1 250.70Ouverture : 1 251.10+ Haut : 1 250.50+ Bas :
+0.29 %Perf Ouverture : 1 295.20Clôture veille : 0Volume :

Or : L'once gravite toujours autour des 1.720 dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - Peu de tendance pour le métal jaune ce mardi, qui comme hier reste “scotché” aux environs immédiats des 1.720 dollars. Au terme du premier fixing du jour sur le marché de référence de Londres, l'once 31,10 grammes de métal fin cotait 1.720 dollars (+ 1 dollar rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.308,98 euros (- 6,4 euros).

Triland note que le mouvement de vente survenu vendredi à la suite des bons chiffres de l'emploi américain de janvier n'a pas été suivi d'un rebond. L'once testait alors les 1.760 sinon les 1.770 dollars au comptant. Elle avait atteint, vendredi matin à Londres, son record annuel de 1.759,5 dollars.

Le courtier en métaux de Mitsubishi souligne cependant que sur le Comex, les investisseurs 'longs' ont accru leurs positions hebdomadaires d'un montant record depuis juillet 2011. “Une bonne partie des contrats ont probablement été achetée le jour où le FOMC (le comité de politique monétaire de la Fed) a annoncé l'extension de la période de taux d'intérêt bas, à la faveur duquel l'or a pris 60 dollars en quelques heures”, estime Triland.

L'or, dont le rendement est nul, profite mécaniquement du report de mi-2013 à fin 2014 des taux courts de la Fed situés dans la fourchette allant de 0% à 0,25%. Moins la différence entre le rendement de l'or (0%) et celui des produits de placement de taux est importante, plus la situation est favorable au métal précieux.

“Si cela est bien le cas”, continue Triland, “ces nouveaux investisseurs spéculatifs doivent perdre de l'argent dès que le prix de l'once repasse sous les 1.650 dollars”.

Evoquant l'orientation du prix du métal jaune depuis le début de l'année, les économistes de Natixis écrivaient vendredi dans la revue Commo Hebdo que 'cette progression paraît largement imputable à une forte demande chinoise avant et pendant les fêtes du nouvel an chinois. A Pékin, la commission du Commerce a indiqué qu'au cours de la semaine du nouvel an, les ventes d'or ont augmenté de près de 50% en glissement annuel'.

Et ils ajoutent : “les statistiques de Natixis indiquent que les importations indiennes d'or ont augmenté de 20% en 2011, à 1.224 tonnes. Au cours des deux dernières années, la demande indienne d'or a affiché une corrélation négative avec la valeur de l'or exprimée en roupie. Aussi, la récente appréciation de la roupie, qui a gagné 7% depuis le début de l'année, devrait soutenir la demande d'or indienne.”

L'Inde et la Chine sur les deux principaux consommateurs d'or au monde.

Lors d'une conférence organisée ce matin à Paris, Christophe Donay, stratège pour la banque suisse Pictet & Cie, préconisait d'exposer les portefeuilles au métal jaune à hauteur de 7%. Son objectif de 3.000 dollars l'once à l'horizon 2015 a par la même occasion été maintenu, en raison des politiques d'assouplissement quantitatif menés par les banques centrales.

Du côté des ETF aurifères, qui donnent une autre idée de l'appétence des investisseurs 'longs' pour le métal jaune, l'encours du SPDR Gold Shares américain était stable hier soir à 1.277,14 tonnes hier soir. Soit un point haut depuis un mois et demi.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta estiment que le niveau des 1.721/1.722 dollars correspond exactement au retracement de 50% de la tendance baissière courant d'août à septembre 2011 selon l'indicateur Fibonacci. Résistance à 1.769 dollars, support à 1.700 dollars.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI