Bourse > Or > Or : L'once elle aussi déçue par les banques centrales
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 272.90 -0.24 %
1 275.60Ouverture : 1 276.90+ Haut : 1 272.90+ Bas :
-0.21 %Perf Ouverture : 1 294.80Clôture veille : 0Volume :

Or : L'once elle aussi déçue par les banques centrales

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le “QE 3”, ce fameux - et éventuel - troisième plan d'assouplissement quantitatif de la Fed, s'est une fois de plus dérobé et le prix de l'or en a fait les frais. Et la BCE vient de maintenir son principal taux directeur à 0,75%. Au terme du premier fixing de ce jeudi sur le marché de Londres, l'once d'or cotait 1.604,5 dollars (+ 5,5 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.305,5 euros (+7,4 euros). Sur le marché au comptant, après la BCE qui dans une demi-heure va organiser une conférence de presse, l'once repasse sous les 1.600 dollars.

La Fed est finalement restée l'arme au pied hier, décevant ceux qui attendaient une action coordonnée de la Fed (hier) puis de la BCE (à l'instant) ont été “clairement déçus”, selon le négociant aurifère suisse MKS.

Quel était schématiquement le contenu du communiqué de la Fed, tant attendu hier soir ? Rien de nouveau finalement. La croissance américaine a été 'lente' ces derniers mois, confirme la banque centrale américaine, le taux de chômage restant 'élevé' et le secteur immobilier 'déprimé'. L'établissement émetteur a confirmé qu'il maintiendrait ses taux directeurs à un niveau exceptionnellement bas (0-0,25%) jusqu'à fin 2014, ainsi que l''opération twist II' (des arbitrages dans son portefeuille obligataire entre des maturités courtes et des maturités longues) qui est actuellement en cours jusqu'à la fin de l'année. Enfin, la Fed se tient prêt à faire davantage si besoin est.

Chez BNP Paribas, on commentait ce matin : 'l'état actuel de l'économie plaide pour un nouvel assouplissement monétaire. Mais la prochaine réunion de la Fed sera une occasion plus propice à une telle annonce', c'est-à-dire le FOMC des 12 et 13 septembre prochains. L'analyste indique que les deux précédents 'QE' avaient précédés par un “travail de préparation”, ce qui n'a pas encore été formellement le cas.

Selon la banque québécoise FBN, le 'communiqué (de la Fed) n'a pas beaucoup changé' : “le FOMC a fait savoir qu'il se tient prêt à adopter des mesures de stimulation supplémentaires au besoin”. Certains intervenants ont pu être déçus, mais 'sans être particulièrement brillantes, les données économiques des États-Unis ne sont pas horribles non plus, puisqu'elles dénotent une croissance lente, mais positive', estime FBN.

Parmi les prochaines échéances à surveiller du côté de la Fed, on notera les 'minutes' du dernier FOMC, attendues le 22 août, puis le 'symposium sur la politique économique' organisé chaque année à Jackson Hole, dans le Wyoming, par la Fed de Kansas City. Cet évènement qui réuni nombre de banquiers centraux se tient d'habitude dans le dernier tiers du mois d'août et peut donner lieu à des déclarations d'importance. Aucune date n'est cependant disponible à ce jour.

Schématiquement, dans le cadre d'un QE, la Fed rachète des produits obligataires (emprunts de l'Etat fédéral, prpduits hypothécaires titrisés) sur le marché secondaire afin d'en faire baisser les taux. Si ce dernier postulat se réalise, l'activité économique s'en trouve facilitée. Mais en tout état de cause, la Fed dégrade ainsi la qualité de son bilan et, par voie de conséquence, la valeur relative du dollar dont elle a la charge. Les cours d'autres devises, mais aussi les biens dotés d'une valeur propre, comme l'or, le pétrole et nombre de matières premières, tendent à en profiter.

Par ailleurs, l'indice Gldtons, qui additionne les encours de métal adossés aux principaux ETF aurifères de la planète, pointait à 2.396,2 tonnes, en hausse de 830 kilos par rapport à la veille.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta soulignent la faiblesse aggravée de la tendance. Le support à surveiller, à 1.600, a été “cassé” hier en séance sur le marché au comptant, mais tenu à la clôture. En cas de confirmation de la cassure, un retour sur les 1.576 dollars serait à prévoir. Dans le sens haussier, la prochaine résistance est située à 1.629.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...