Bourse > Or > Or : L'once au seuil des 1.540 dollars sur le comptant
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 247.00 -0.63 %
1 244.80Ouverture : 1 247.00+ Haut : 1 244.80+ Bas :
+0.18 %Perf Ouverture : 1 295.20Clôture veille : 0Volume :

Or : L'once au seuil des 1.540 dollars sur le comptant

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le prix de métal jaune n'en finit décidément pas de tester ses plus hauts. A cette heure, l'once de 31,10 grammes s'échange aux environs de 1.537,1 dollars sur le marché au comptant, soit en hausse (+ 1,3%) à par rapport à la clôture de la veille. Le niveau de 1.538,90 dollars a été atteint ce matin, soit un énième record absolu à comparer avec celui de la veille (1.538,80).

Le London Bullion Market, le marché aurifère de référence pour le métal physique, est comme la plupart des places financières britanniques fermé en raison du jour férié décidé pour cause de mariage princier. Hier après-midi, les fixings cotaient l'once à 1.535,50 dollars, soit un nouveau record de tous les temps à Londres, et 1.034,60 euros.

Une nouvelle fois, les facteurs monétaires jouent à plein : “après que la Fed ait annoncé qu'elle continuerait peu ou prou la même politique, l'or et l'argent sont repartis à la hausse”, note Triland Metals, courtier en métaux de Mitsubishi, dans son commentaire quotidien de ce matin.

Le même sentiment est partagé par MKS Finance, à Genève, où on souligne la forte demande physique de métaux précieux actuellement. Le négociant et fondeur d'or suisse l'attribue notamment à des achats destinés à parer “la persistante faiblesse” du dollar.

Pour Triland, Herwig Schmidt note que ces nouveaux plus hauts de l'or ont été touchés “dans de forts volumes”, ce qui leur confère un caractère significatif. Les soutiens à l'oeuvre sont toujours les mêmes : l'inflation, les dettes souveraines, et la dépréciation des devises fiduciaires.

L'argent, toujours très bien orienté et plus performant que l'or dernièrement, continue sa marche en avant malgré le nouveau relèvement des appels de marges effectué par les places de marché dérivés américaines de chinoises cette semaine. Sur le comptant, l'once d'argent cote 48,81 dollars à cette heure. Elle avait brièvement dépassé hier les 49 dollars en séance, soit un nouveau record depuis 31 ans.

Chez Triland, on indique à ce propos ce matin : “les raisons qui poussent les acheteurs vers l'argent sont similaires à celles qui motivent les acheteurs d'or, et en plus, la demande industrielle de métal blanc demeure soutenue”.

D'un point de vue technique, les spécialistes de ScotiaMocatta notent que plus hauts ne cessent de monter. “Les acteurs haussiers continuent à tirer le prix de l'once vers de nouveaux records”, notent-ils. Selon Triland Metals, un support est identifié à 1.500 dollars, alors que la résistance des 1.538,80 fait actuellement l'objet d'un test.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI