Bourse > Or > Or : L'once au plus haut depuis février avant la fed
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 251.10 +1.16 %
1 250.70Ouverture : 1 251.10+ Haut : 1 250.50+ Bas :
+0.03 %Perf Ouverture : 1 295.20Clôture veille : 0Volume :

Or : L'once au plus haut depuis février avant la fed

tradingsat

(CercleFinance.com) - A la veille d'une décision très attendue de la Réserve fédérale américaine, le cours de l'once a dépassé ce matin à Londres la barre des 1.740 dollars pour la première fois depuis le mois de février. Au terme du premier fixing du jour sur le marché de Londres, l'once d'or cotait 1.742,75 dollars (+ 6 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.352,2 euros (- 1 euro).

L'actualité des banques centrales semble plaider chaque jour un peu plus en faveur d'interventions sur le marché et de rachats obligataires, ce qui alourdirait le bilan de ces établissements avec des actifs de moins bonne qualité, pesant ainsi sur la valeur des devises dont elles ont la charge.

Ainsi, ce matin en Allemagne, les juges de la Cour constitutionnelle fédérale de Karlsruhe ont estimé que le Mécanisme européen de stabilité (MES), principal fonds d'intervention européen pouvant agir jusqu'à hauteur de 500 milliards d'euros sur les marchés, était conforme à la loi fondamentale allemande. Ajoutons aussi que les prochains rachats d'actifs annoncés la semaine dernière par la BCE impliquent aussi le MES.

Cet évènement passé, “la Terre ne s'arrêtera pas de tourner et l'attention des investisseurs se braquera sur la Fed américaine qui devra rendre sa décision jeudi sur le lancement, ou pas, de son fameux QE3”, commentent les analystes du bureau d'études parisien NFinance.

En effet, le prochain évènement très attendu est la conférence de presse qu'organisera la Fed demain soir à l'issue de son comité de politique monétaire, le FOMC. Les anticipations sont plus contrastées que le mois dernier quant à l'éventuel “QE 3” mais dans l'ensemble, une annonce majeure est attendue.

“Les paris engagés sur le lancement d'un QE sont élevés, et ils augmentent encore”, commente ce matin depuis Londres Triland Metals, courtier du groupe japonais Mitsubishi, à l'image de l'encours des ETF aurifères qui a atteint un nouveau record absolu. Triland ajoute même que “des banques suisses indiquent à leurs clients que (le QE 3) est une affaire entendue”.

Ajoutons que la perspective d'éventuelles difficultés budgétaires américaines au début de l'année prochaine, lorsqu'expireront nombre d'allègements de charges et de taxes, commence à travailler les esprits. Cette nuit, la mise en garde adressée à Washington par l'agence de notation-crédit Moody's était claire : elle a averti “qu'elle priverait la dette des États-Unis de sa note maximale 'AAA' si aucun progrès tangible n'était enregistré en 2013 sur la réduction du ratio de la dette publique au produit intérieur brut du pays”, rappelait ce matin le courtier européen RTFX.

“Si Ben Bernanke ne fait pas ce qui est attendu de lui jeudi soir, le risque de correction est élevé”, met en garde Triland.

D'un point de vue technique, ScotiaMocatta identifie toujours un support à 1.700 et la prochaine résistance à 1.790.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI