Bourse > Or > Or : L'once a testé les 1.685 dollars ce matin
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 269.00 +1.75 %
1 244.80Ouverture : 1 269.30+ Haut : 1 256.90+ Bas :
+1.94 %Perf Ouverture : 1 295.20Clôture veille : 0Volume :

Or : L'once a testé les 1.685 dollars ce matin

tradingsat

(CercleFinance.com) - Au terme du premier fixing du jour, en fin de matinée à Londres, l'once d'or cotait 1.662 dollars (+ 1 dollar par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.222,96 euros (+ 6,1 euros). Sur le marché au comptant, les 1.680 dollars ont été tenus hier. Après un point haut à 1.683 dollars ce matin, un retrait d'une vingtaine de dollars est cependant intervenu.

“Les preuves d'achats physiques étaient nombreuses hier, jour du retour des acteurs chinois après la Semaine dorée”, commentaient hier soir les analystes de Triland Metals. Après la fête nationale chinoise, le 1er octobre, plusieurs jours fériés sont traditionnellement accordés, ce qui écourte la semaine suivante connue sous le nom de “Semaine dorée”.

Bien que les prix se soient maintenus autour de 1.640 dollars sur la période, la demande s'est avérée robuste. Une certaine faiblesse des volumes est cependant à déplorer, surtout hier en raison du Colombus Day, jour férié aux Etats-Unis, souligne le courtier en métaux de Mitsubishi.

Hier soir, l'encours du 1er ETF aurifère au monde, le SPDR Gold Shares américain, a reculé de 1,52 tonne à 1.227,99 tonnes, son plus bas niveau depuis le 14 juillet dernier.

Plusieurs gérants se sont cependant montrés positifs sur l'or hier et aujourd'hui. “Anticipant désormais l'extension du ralentissement aux émergents, nous préconisons de réduire l'exposition à ces pays (principalement les marchés d'actions, mais aussi les marchés obligataires), et d'augmenter les positions sur l'or”, écrivait hier Jean-François Dulcire, directeur de la gestion privée de Tocqueville Finance, au titre de sa stratégie pour le mois d'octobre.

Dans son bulletin de stratégie d'investissement n° 45 publié ce matin, Société Générale (SG) Private Banking table sur un rebond des prix du métal jaune. “L'or n'ayant pas de valeur fondamentale puisqu'il ne génère pas de revenu, son prix est encore plus susceptible que celui d'autres actifs de connaître une évolution erratique avec de puissants mouvements de hausse suivie de baisses tout aussi rapides”, rappellent les spécialistes de la gestion de fortune.

“Néanmoins, le contexte demeure favorable : la rémanence des inquiétudes sur le système bancaire et les dettes gouvernementales, des politiques monétaires toujours plus accommodantes, la volonté des banques centrales émergentes de diversifier leurs réserves de change, la demande croissante de la part des consommateurs originaires des pays émergents” sont toujours au rendez-vous, selon SG Private Banking.

“Compte tenu de ces éléments, nous pensons que cette phase de consolidation sera temporaire et que l'or pourrait atteindre voire dépasser le seuil symbolique de 2.000 dollars l'once au cours des prochains mois, sauf à considérer qu'une solution crédible à la crise européenne puisse être dégagée dans l'intervalle”, indique la publication.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta identifiaient toujours des supports à 1.596, 1.538 et 1.477 dollars, la résistance se situant à 1.684 dollars. Le risque baissier est réduit tant que ce dernier niveau reste à proximité, mais une rechute sur les 1.477 apparaît toujours possible.

Mais si les 1.680 dollars étaient franchis, selon Triland, les 1.700 seraient alors en ligne de mire.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI