Bourse > Or > Or : L'once a repris les 1.600 dollars à londres.
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 254.30 +1.41 %
1 250.70Ouverture : 1 251.10+ Haut : 1 250.50+ Bas :
+0.29 %Perf Ouverture : 1 295.20Clôture veille : 0Volume :

Or : L'once a repris les 1.600 dollars à londres.

tradingsat

(CercleFinance.com) - Au terme du 1er fixing du jour sur le marché de référence de Londres, l'once de 31,10 grammes d'or fin cotait 1.603 dollars (+ 5 dollars par rapport au précédent fixing d'hier après-midi) et 1.229,95 euros (+ 5 euros).

A Londres, la barre des 1.600 dollars n'avait plus été tenue depuis le 23 décembre.

La tension géopolitique s'est quelque peu détendue avec la fin des manoeuvres de la marine iranienne, mais les propos agressifs demeurent de mise. Même si ce n'était plus guère le cas ces derniers mois, les craintes de conflit tendent historiquement à soutenir le prix du métal jaune, considéré comme une valeur refuge.

Un militaire iranien de haut rang, le général Ataollah Salehi, a en outre déclaré selon l'agence tout officielle ISNA que les navires américains, et notamment les porte-avions, ne devaient pas croiser de nouveau dans le détroit d'Ormuz où leur présence est une menace pour l'Iran, indique la dépêche de l'ISNA.

En tout état de cause, “l'euphorie régnait en maître” hier pour la 1ère séance de l'année, qu'il s'agisse des actions ou des métaux, relève Triland Metals. “Tous les soucis d'hier sont oubliés, et la situation de la dette en Europe n'est plus un problème. Du moins jusqu'à demain, ou au jour suivant”, ironise le courtier en métaux de Mitsubishi.

De l'argent se déverse sur le marché de l'or, mais les volumes sont restés faibles. Triland ajoute qu'un support semble être en train de se renforcer dans la zone des 1.580-1.585 dollars.

Chez MKS Finance, on souligne aussi le rôle qu'a joué, à la hausse, le retour de l'appétit pour les actifs risqués avec lesquels l'or est maintenant corrélé, et la baisse du dollar.

Prudence cependant : selon l'Association de l'or de Mumbai (Bombay), rapporte MKS, les importations d'or de l'Inde ont déçu les attentes au 4ème trimestre à 125 tonnes. Sur l'année 2011, elles ont reculé de 8,4% à 878 tonnes en raison notamment des prix élevés, souligne le négociant en métaux helvétique.

MKS ajoute cependant que les positions nettes longues sur le marché dérivé COMEX sont au plus bas depuis avril 2009 sur l'or, et à un plancher de plus de 10 ans pour l'argent, “ce qui suggère un fort potentiel de hausse”.

Toujours rien à signaler du côté du SPDR Gold Shares, le principal ETF aurifère au monde, dont l'encours était stable hier à 1.254,57 tonnes, comme tel est le cas depuis le 22 décembre.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta soulignent la 3ème clôture quotidienne en hausse intervenue hier sur le marché au comptant. Une première résistance est identifiée à 1.607 dollars. Mais la résistance-clé est maintenant située à 1.630 dollars, selon les spécialistes, soit le niveau actuel de la moyenne mobile à 200 jours. “Tant que cette moyenne mobile ne sera pas reprise, le risque d'un retour dans la région des 1.523 dollars restera de mise”, indique leur commentaire.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI