Bourse > Or > Or : L'once à deux doigts des 1.800 dollars
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 254.30 +1.41 %
1 250.70Ouverture : 1 251.10+ Haut : 1 250.50+ Bas :
+0.29 %Perf Ouverture : 1 295.20Clôture veille : 0Volume :

Or : L'once à deux doigts des 1.800 dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les déboires budgétaires des Etats européens font au moins un heureux : le métal jaune. Au terme du premier fixing de ce jour sur le marché international de Londres, l'once de 31,10 grammes d'or cotait 1.794 dollars (+ 12 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1301,5 euros (+ 9,8 euros).

Selon les prix du marché de Londres, référence pour les échanges physiques utilisée par nombre de compagnies minières et de banques centrales, il faut remonter au 21 septembre (1.793 dollars, l'après-midi), pour retrouver un tel niveau. C'est d'ailleurs ce même jour que la barre symbolique des 1.800 dollars avait été perdue de vue (1.810,25 dollars, lors du “fix” du matin).

Triland Metals n'y va pas par quatre chemins : “le prix de l'or profite du carnage en cours en Europe”, note le courtier en métaux de Mitsubishi. Après la “petite” Grèce, la crise souveraine européenne assiège maintenant la “grande” Italie, qui doit payer des intérêts record (6,6%, en hausse de 0,3 point de pourcentage en une journée) pour son emprunt d'Etat à 10 ans. Soit 3,6 fois plus cher que l'Allemagne, et 2,1 fois plus que la France... Un autre opérateur aurifère évoque, dans le même esprit, une “fuite (des investisseurs) vers la qualité” soutenant le prix du métal jaune.

Triland rapporte que la demande s'est montrée soutenue tout au long de la journée d'hier, au comptant. Certes, la résistance des 1.775 dollars a été emportée, mais attention : la tendance haussière perd maintenant de sa force et d'ailleurs les volumes se réduisent, avertit le spécialiste.

Du côté du 1er ETF aurifère au monde, le SPDR Gold Shares, une hausse de l'encours de 10,59 tonnes a été enregistrée hier soir, ce qui l'a porté à 1.255,65 tonnes. Soit le niveau le plus élevé constaté depuis le 23 août dernier.

L'encours cumulé d'une dizaine de produits aurifères du même type, mesuré par l'indice Gldtons, a atteint 2.297,94 tonnes hier soir. Après un record absolu de 2.330 tonnes le 18 août dernier, il était repassé sous les 2.300 tonnes dès le 23 août avant de dégringoler jusqu'à 2.243 tonnes environ.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta estiment que le dépassement d'une résistance identifiée à 1.773 dollars présente un caractère haussier. Ce mouvement “ouvre la voie à un retracement complet en direction des niveaux (et plus hauts de tous les temps) de septembre, vers 1.921 dollars”, écrivaient-ils hier soir. En attendant, une autre résistance localisée à 1.816 dollars devra être franchie.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI