Bourse > Or > Or : Correction en cours, rebond sur les 1.450 dollars
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 287.40 +0.47 %
1 279.80Ouverture : 1 287.00+ Haut : 1 279.20+ Bas :
+0.59 %Perf Ouverture : 1 294.80Clôture veille : 0Volume :

Or : Correction en cours, rebond sur les 1.450 dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - Après des records en dollars la semaine dernière, une 'saine correction' semble en cours sur les grands marchés de métaux précieux qui, hier, ont connu une liquidation. Au terme du premier fixing sur le London Bullion Market, l'once de 31,10 grammes cotait 1.458 dollars (+ 7,5 dollars par rapport au “fix” de mardi après-midi), et 1.006,49 euros (+ 4,8 euros).

Après avoir touché (selon les prix de Londres) un record de tous les temps à 1.470,50 dollars vendredi dernier, l'once a donc consolidé jusqu'à 1.450,50 dollars hier après-midi, c'est-à-dire quatre séances plus tard.

En revanche, le record absolu de l'or en euros demeure lointain, vers 1.075 euros l'once, niveau qui a été atteint une fois seulement le 29 décembre dernier. L'atténuation de la perception des risques souverains européens, agrémentés de doutes récents sur les finances publiques américaines, en est vraisemblablement la cause.

L'argent n'est pas épargné par cette correction : toujours à Londres, son cours est retombé à 40,22 dollars l'once, contre un record de 31 ans de 41,37 dollars en date de lundi.

Hier soir, l'encours du 1er ETF aurifère au monde, l'américain SPDR Gold Shares, ne témoigne toujours pas d'un redressement alors qu'il a longtemps été considéré comme le “baromètre” de l'appétit des investisseurs 'longs'. Il a légèrement reculé de 1.217,21 à 1.216,30 tonnes mardi soir.

Ajoutons qu'hier, les analystes très écoutés de Goldman Sachs ont conseillé à leurs clients de prendre leurs profits sur un panier de matières premières préconisées à l'achat début décembre, selon une note dont nous disposons. Le pétrole est cité en premier, mais selon la note de recherche, ce panier comprenait également de l'or conseillé à l'achat sur le COMEX aux environs de 1.364 dollars l'once, en décembre dernier. Il vaut maintenant environ une centaine de dollars de plus.

D'ailleurs, chez Triland Metals, Herwig Schmidt signale des “liquidations massives” sur l'or sur le COMEX hier : “10.000 lots [produits dérivés portant sur 100 onces troy, soit 31 tonnes de métal au total, NDLR] sont partis en moins d'une minute en une minute, entraînant l'once de 1.460 à 1.445 dollars” sur le spot, indique le courtier en métaux de Mitsubishi.

Chez MKS Finance, on souligne aussi que les tensions géopolitiques s'atténuent, notamment en Côte d'Ivoire suite à l'arrestation de Laurent Gbagbo. “La correction qui a commencé sur l'or et l'argent est salutaire au regard des prix très élevés constatés dernièrement”, indique le fondeur et négociant en or suisse. “Une fois cette phase achevée, les métaux pourront s'aventurer plus haut sur des bases assainies”.

D'un point de vue technique, les spécialistes de ScotiaMocatta notent que l'once, en baisse pour la 2ème séance de suite sur le marché spot hier, a trouvé du soutien à 1.447 dollars. Le prochain support-clé est identifié à 1.429 dollars. S'il tient, l'once pourrait se diriger vers les 1.476 puis les 1.500. En cas de rupture de ce seuil, les 1.410 dollars seraient en ligne de mire.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...