Bourse > Or > Or : Calme plat de l'once sur le marché de londres
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 254.30 +1.41 %
1 250.70Ouverture : 1 251.10+ Haut : 1 250.50+ Bas :
+0.29 %Perf Ouverture : 1 295.20Clôture veille : 0Volume :

Or : Calme plat de l'once sur le marché de londres

tradingsat

(CercleFinance.com) - Au terme du premier fixing du jour sur le marché international de Londres, l'once de 1,10 grammes d'or cotaient 1.617 dollars (- 0,5 dollar par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.285,9 euros (+ 0,1 euro).

La tendance promet d'être calme en ce 4 juillet, les intervenants américains sur les marchés physiques et surtout dérivés étant absents pour cause d'Independence Day, la fête nationale américaine.

Un opérateur parisien sur les matières premières note que la réaction positive de l'or à la conclusion du sommet européen de vendredi n'est pas seulement liée à une baisse de l'aversion au risque. Parallèlement, l'anticipation de politiques monétaires encore plus accommodantes s'est sensiblement renforcé.

C'est notamment le cas vis-à-vis de la réunion de la BCE attendue demain : nombre d'opérateurs s'attendent à une baisse des taux directeurs du niveau historiquement bas de 1% à 0,75%. Si l'efficacité économique de cette éventuelle mesure peut susciter des doutes, on ajoutera qu'elle réduirait cependant l'écart de rémunération entre l'or (et son rendement de 0%) et les produits de taux. Mécaniquement, cette décision serait donc relativement favorable au métal jaune.

Der plus et dans le sillage de la Fed le 20 juin, le FMI a abaissé ses prévisions de croissance du PIB américain : pour 2012, elles passent à 2% contre 2,1% et à 2,25% en 2013, contre 2,4% précédemment.

L'institution internationale a aussi mis en garde contre la “falaise fiscale”, c'est-à-dire l'expiration des allègements d'impôts actuels qui devrait intervenir en 2013. Elle appelle a un relèvement progressif des taxes “pour ne pas saper la reprise économique en cours”, ainsi qu'à un relèvement “rapide” du plafond de la dette fédérale, voté par le parlement. Pour mémoire, le déficit du budget fédéral représentait près de 10% du PIB américain en 2011.

Pour les analystes de Saxo Bank, “le FMI soutient qu'un 'quantitative easing' du coté de la Fed serait nécessaire pour l'économie mondiale.”

Bref, selon Triland Metals, “le marché semble de nouveau anticiper - ou espérer - de nouvelles mesures de relance de la part des banques centrales”, qui seraient fondamentalement dilutives pour la valeur des devises dont elles ont la charge. Encore faut-il que le fameux “QE 3” de la Fed, qui a été attendu en vain pendant tout le 1er semestre, finisse par se réaliser.

Quoiqu'il en soit, le mouvement de hausse des encours des principaux ETF aurifères tel que le retrace l'indice Gldtons se poursuit. De 2.396,51 tonnes fin mars, sachant qu'un record de tous les temps de 2.410,19 tonnes avait été marqué le 13 mars, il était passé à 2.407,79 tonnes fin juin. Au 2ème trimestre, certains investisseurs 'longs' se sont repositionnés sur le métal jaune, tout spécialement en juin (+24 tonnes).

Cette tendance se poursuit apparemment en ce tout début de 3ème trimestre, puisque l'indice Gldtons a atteint hier soir un nouveau record absolu à 2.412,42 tonnes.

Selon le dernier commentaire disponible, les analystes techniques de ScotiaMocatta plaçaient un support majeur à 1.522 dollars. Prochaines résistances à 1.624 puis 1.702.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI