Bourse > Or > Or : Attentisme avant le discours de ben bernanke
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 242.80 +0.49 %
1 236.60Ouverture : 1 236.80+ Haut : 1 236.60+ Bas :
+0.50 %Perf Ouverture : 1 295.20Clôture veille : 0Volume :

Or : Attentisme avant le discours de ben bernanke

tradingsat

(CercleFinance.com) - Juste avant le discours de Ben Bernanke, l'or se maintenait à Londres à deux doigts de son record absolu. Au terme du premier fixing de ce mardi sur le marché de référence londonien, l'once cotait 1.548,40 dollars (- 0,6 dollar par rapport au fixing d'hier après-midi) ainsi que 1.055,78 euros (- 3,6 euros).

Rappelons que le fixing de 1.549 dollars atteint hier après-midi par est le plus élevé jamais atteint sur la place de Londres, le précédent (1.546,50 dollars) remontant au 3 mai. Le record de 1.577 dollars, lui, a été atteint sur le marché au comptant (spot).

“Une journée tranquille”, commentaient les spécialistes de Triland Metals ce matin à propos de la séance du marché spot d'hier, “le marché se dirigeant lentement un test du plus haut niveau jamais atteint par le métal”.

D'un point de vue fondamental, ce matin, la gestionnaire de fonds Lauren Romeo, de chez Legg Mason, déclarait qu'“après une hausse spectaculaire comme celle qu'ont connue les cours de l'or et de l'argent, il est normal d'assister à un mouvement de consolidation ou de correction”.

Cependant, “la situation n'a pas changé. Il existe toujours un déficit au niveau de l'offre. Dans le même temps, les économies émergentes sont devenues le moteur de la croissance mondiale et font preuve d'un appétit insatiable pour les matières premières, une situation bénéfique pour le secteur des métaux précieux.”

Son de cloche différent chez BNP Paribas. “Nous nous attendons à ce que l'or atteigne un pic en 2012, lorsque le durcissement monétaire cyclique se généralisera. Toutefois, les hausses de taux pourraient survenir plus tôt, étant données les pressions inflationnistes actuelles”, écrivait hier BNP Paribas CIB dans une présentation.

A plus court terme, le négociant et fondeur-affineur suisse MKS Finance estime que le discours que le président de la Fed, Ben Bernanke, prononcera cet après-midi à propos de la conjoncture américaine “aura certainement un effet sur le marché des métaux précieux.”

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta notaient hier soir que l'once avait, lundi, touché les 1.553 dollars au comptant, soit un nouveau record depuis la correction qui avait ramené son prix sur les 1.463 dollars le mois dernier. “Nous avons pour objectif de court terme un retour sur le record absolu des 1.577 dollars”, écrivent-ils, ce qui ouvrirait ensuite la voie les 1.599 dollars. Seule une clôture sous les 1.504 dollars remettrait en cause cette opinion haussière.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI