Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Or

GC - MP00000000GC
- -

Or : La guerre commerciale permet à l'or de rebondir au plus haut depuis plus de 3 mois

samedi 8 juin 2019 à 08h00
Dopé par la faiblesse du dollar, l'or est au plus haut depuis fin février

(BFM Bourse) - Le regain de tensions commerciales observé au cours des deux dernières semaines profite au métal jaune, en sa qualité de valeur refuge. L'once d'or s'est ainsi appréciée de près de 4% au cours de la semaine écoulée, pour renouer avec son plus haut depuis fin février dernier.

L'or a nettement progressé sur la semaine, principalement aidé par la faiblesse du dollar et par son statut de valeur refuge. L'argent, comme le platine dans une moindre mesure, se sont également appréciés, tandis que le palladium s'affiche en légère baisse par rapport à vendredi dernier. "L'appétit des investisseurs pour les lingots a bondi au cours de la semaine écoulée du fait des craintes grandissantes liées à la hausse des droits de douane et au ralentissement économique", a expliqué à l'AFP Carlo Alberto De Casa, analyste pour ActivTrades.

Les tensions entre les Etats-Unis et le Mexique se sont poursuivies ces derniers jours, tandis que le président américain Donald Trump a affirmé mercredi que les négociations avançaient de manière très insuffisante, et promis à nouveau de taxer tous les biens en provenance de son voisin à partir de lundi si Mexico ne l'aidait pas à bloquer les migrants toujours plus nombreux à franchir leur frontière commune. Pour amadouer son voisin américain, le Mexique a notamment annoncé jeudi le déploiement de 6.000 hommes pour empêcher les clandestins de transiter sur son territoire.

En réaction à ce regain de tensions sur le front commercial, l'or a donc atteint un plus haut depuis trois mois et demi, mercredi, à 1.344,55 dollars l'once, "trouvant du soutien dans la faiblesse du dollar, qui s'est dans un premier temps déprécié en réponse à de mauvaises données économiques américaines", selon les analystes de Commerzbank. L'enquête réalisée par la firme ADP a en effet révélé, mercredi, qu'environ 27.000 nouvelles embauches avaient été enregistrées dans le secteur privé en mai, un chiffre en net repli par rapport aux 271.000 du mois précédent. C'est le plus faible nombre d'emplois créés depuis mars 2010.

Mauvais chiffres sur l'emploi

L'information a fait chuter le dollar, devise dans laquelle sont libellées de nombreuses matières, comme l'or par exemple. Une baisse du billet vert rend donc le métal jaune moins cher pour les investisseurs utilisant d'autres devises qui ne se sont pas dépréciées autant (ou qui se sont appréciées). Le dollar a en outre été pénalisé par des propos prudents de responsables de la Réserve fédérale américaine qui pourraient annoncer un futur assouplissement monétaire.

Vendredi, l'or a de nouveau profité de chiffres moins bons qu'attendu sur l'emploi, évoluant à la hausse pour la septième séance d'affilée, tout proche de son plus haut observé mercredi en séance, à 1.343,7 dollars. À noter que le plafond touché fin février dernier était très légèrement inférieur au plus haut touché par l'once d'or sur les six dernières années, à 1.355 dollars en juillet 2016.

Les mauvais chiffres parus vendredi concernaient une nouvelle fois l'emploi outre-Atlantique, avec seulement 75.000 créations d'emplois au cours du mois de mai, selon les chiffres officiels de l'enquête NFP, contre 175.000 attendus par les analystes.

(avec AFP)

Quentin Soubranne - ©2021 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.20 % vs +36.10 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat