Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Or

GC - MP00000000GC
1 247.40 -0.21 %

Or : L'or reprend des couleurs et profite de la nervosité des Bourses

dimanche 7 octobre 2018 à 12h00
Des lingots d'or

(BFM Bourse) - Alors que le déficit italien rend les marchés nerveux, le métal jaune remonte la pente.

L'or a progressé légèrement cette semaine, après avoir touché un plancher en un mois et demi le vendredi précédent, toujours pénalisé par le dollar fort. L'argent et le platine sont restés stables, mais le palladium a progressé. Sur le London Bullion Market, l'once d'or valait 1.202,08 dollars vendredi vers 14H45, contre 1.187,42 dollars le vendredi précédent vers 14H20 GMT.

"L'incertitude entourant le budget italien a fait grimper le métal précieux dans la première moitié de la semaine, avant qu'un dollar plus fort ne limite les gains à la hausse", a résumé Lukman Otunuga, analyste pour FXTM.

Depuis la semaine dernière et l'annonce d'un déficit public italien à 2,4% pour les trois prochaines années, la nervosité a gagné les marchés financiers, même si le gouvernement italien a légèrement revu sa copie mercredi en abaissant les prévisions de déficit à 2,1% en 2020 et 1,8% en 2021.

Mais, pour les analystes de Marex Spectron, attribuer la hausse soudaine de l'or mardi à la situation italienne "est un pur fantasme". Selon eux, ce mouvement est principalement dû à des analyses spéculatives d'investisseurs.

Pression du dollar

L'or restait également sous pression du fait de la hausse du dollar, qui renchérit le prix du métal précieux pour les acheteurs utilisant d'autres devises. Le billet vert a ainsi bénéficié de données encourageantes mercredi avec l'enquête mensuelle sur l'emploi de l'entreprise ADP et l'indice ISM mesurant l'activité dans les services qui se sont révélés supérieurs aux attentes des analystes.

Avec ces données, "on peut s'estimer heureux que l'or n'ait pas baissé plus", ont d'ailleurs jugé les analystes de Commerzbank.

En revanche, les chiffres officiels sur l'emploi aux Etats-Unis, publiés vendredi par le gouvernement américain, ont été moins bons que prévu sur certains aspects et ont peu influé sur l'or. Par ailleurs, les marchés de Chine continentale, premier acheteur d'or mondial, étaient fériés cette semaine.

L'argent et le platine stables

L'argent, de son côté, est resté stable sur la semaine, alors que le métal est sur une "tendance baissière" depuis mi-juin, a précisé M. Otunuga. L'once d'argent valait 14,63 dollars, contre 14,59 dollars il y a sept jours.

Enfin, le platine est également resté stable sur la semaine, tandis que le palladium a progressé. Ce dernier avait touché la semaine dernière un plus haut depuis mi-janvier. Il reste proche de son niveau historique atteint à cette époque (1.140,78 dollars l'once). Sur le London Platinum and Palladium Market, l'once de platine s'échangeait à 822,66 dollars, contre 818,08 dollars sept jours plus tôt. L'once de palladium valait pour sa part 1.072,43 dollars, contre 1.053,90 dollars à la fin de la semaine précédente.

(Avec AFP)

©2018 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+289.10 % vs -2.36 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat