Bourse > Or > Or : l'once stable autour des 1.320 dollars mardi midi
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 244.20 +0.60 %
1 236.60Ouverture : 1 236.80+ Haut : 1 236.60+ Bas :
+0.61 %Perf Ouverture : 1 295.20Clôture veille : 0Volume :

Or : l'once stable autour des 1.320 dollars mardi midi

tradingsat

(CercleFinance.com) - Au terme du premier fixing de ce mardi sur le marché de référence de Londres, l'once d'or cotait 1.321 dollars (- 2,5 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 973,2 euros (- 2,4 euros).

Chez Triland Metals, à Londres, les courtiers évoquent à propos de la séance d'hier 'une journée sans inspiration pour l'once, qui continue de se traiter dans la fourchette comprise entre 1.300 et 1.350 dollars où elle s'est enferrée'.

Selon eux, cette tendance neutre devrait se poursuivre, 'alors que nombre d'opérateurs attendent du nouveau quant au processus budgétaire américain et au relèvement du plafond de la dette”.

Or sur le front budgétaire à Washington, les choses pourraient évoluer, selon les toutes dernières nouvelles : “M. Obama a mis au défi M. Boehner d'organiser un vote pour mettre fin à la paralysie, sans conditions, et assuré qu'une majorité de la Chambre y était favorable, en compilant les voix des républicains modérés et celles des démocrates, ce que le chef républicain a nié. Une proposition de loi du groupe démocrate au Sénat qui vise à relever le plafond de la dette pour un an pourrait être prochainement proposée. M. Obama espère que des 'Républicains modérés' votent cette loi à la chambre des Représentants”, rapportent les analystes d'Aurel BGC.

Certaines agences de presse évoquent l'éventualité d'un vote à ce sujet, qui pourrait intervenir vendredi. A suivre.

En attendant et en raison des effets sur l'économie américaine du “shutdown”, 'l'éventualité que la Fed commence à réduire ses rachats d'actifs en décembre semble de plus en plus improbable', estime un autre courtier.

Contrairement aux annonces antérieures de Ben Bernanke, la première de ces baisses de QE pourrait donc ne se produire qu'en 2014. Le courtier ne met pas seulement les conséquences du 'shutdown' à l'appui de son hypothèse, mais aussi l'absence de publication de statistiques, puisque les services qui en sont chargés sont souvent touchés par ledit 'shutdown'. En l'absence de données à jour, la banque centrale américaine aura effectivement du mal à se faire une idée de l'état réel de la conjoncture.

Rien à signaler du côté de l'encours de lingots formant la contrepartie de l'ETF aurifère américain SPDR Gold Shares, toujours stable hier soir à son plus bas niveau annuel de 899,99 tonnes.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta maintiennent leur opinion neutre sur la tendance de court terme actuelle du cours de l'once. Support majeur identifié à 1.273, résistance à 1.375.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI