Bourse > Or > Or : l'once se cherche autour de 1.575 dollars
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 254.30 +1.41 %
1 250.70Ouverture : 1 251.10+ Haut : 1 250.50+ Bas :
+0.29 %Perf Ouverture : 1 295.20Clôture veille : 0Volume :

Or : l'once se cherche autour de 1.575 dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - Au terme du premier fixing de ce mardi sur le marché de référence de Londres, l'once de 31,10 grammes d'or fin cotait 1.572,5 dollars (- 2,5 dollars par rapport au précédent fixing d'hier après-midi), ainsi que 1.205,2 euros (- 4,1 euros).

La déception causée par les créations d'emploi de l'économie américaine, vendredi dernier, a apporté un certain soutien au prix de l'once. En effet, cet indicateur majeur a donc déçu et jeté un doute sur la vigueur de la conjoncture US. 'Ce rapport sur l'emploi semble confirmer un risque de net tassement de l'économie américaine au second trimestre. Le consensus anticipe une croissance de 3% sur le premier trimestre et 2,2% au second trimestre”, rappelaient hier les analystes d'Aurel BGC.

Et surtout, un cambiste nord-européen ajoute que 'l'emploi est l'indicateur-clé utilisé par la Fed pour déterminer si elle doit augmenter ou réduire ses programmes de rachats d'actifs'. Le débat entre économiste sur la date à laquelle la Fed cessera ses rachats, qui semble situé pour l'instant grosso modo quelque part au entre le 2ème semestre 2012 et le 1er semestre 2013. Les derniers chiffres tendraient donc à repousser l'échéance en fin de période.

Le prix de l'or est sensible à cet indicateur, les “assouplissements quantitatifs” des banques centrales tendant à diluer la valeur relative des monnaies fiduciaires.

Selon Commerzbank, l'investisseur George Soros estime que la réputation de l'or en tant que valeur refuge a été 'détruite' par les récents mouvements des cours. 'Néanmoins, Soros n'envisage pas que le prix de l'or baisse davantage. De son point de vue, les importantes quantités de métal achetées par les banques centrales devraient prévenir une nouvelle baisse des prix', rapportent les analystes.

Rien à signaler du côté de la masse de lingots adossée au premier des ETF aurifères, ces produits d'investissement permettant de jouer l'or depuis la Bourse souvent utilisés pour jauger de l'appétit des investisseurs longs. Hier soir, leur encours était stable à 1.205,3 tonnes, le même niveau que vendredi soir. Ce chiffre est cependant très en retrait des 1.353 tonnes, record absolu atteint par cet indicateur au début du mois de décembre.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta ne changent pas leur opinion baissière en dépit du récent - et léger - rebond de l'once. Un support majeur reste placé à 1.540 dollars, la prochaine résistance d'envergure étant située à 1.617 dollars.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI