Bourse > Or > Or : l'once peine à transformer l'essai haussier
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 267.00 -0.70 %
1 275.60Ouverture : 1 276.90+ Haut : 1 265.70+ Bas :
-0.67 %Perf Ouverture : 1 294.80Clôture veille : 0Volume :

Or : l'once peine à transformer l'essai haussier

tradingsat

(CercleFinance.com) - Grimpée jusqu'à 1.340 dollars la semaine dernière, le prix de l'once d'or a depuis bien du mal à poursuivre sa marche en avant. Au terme du fixing de la matinée du marché de référence de Londres, l'once d'or fin cotait 1.322,25 dollars (- 8,75 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 996,6 euros (- 4,8 euros).

Après une phase de reprise, un certain attentisme semblait de mise avant, notamment, l'issue de la réunion du comité de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine, attendu demain soir.

D'ailleurs selon Saxo Banque, “tout comme sur les autres marchés, la prudence des investisseurs à l'égard des décisions de la Fed se fait ressentir sur le prix des métaux (précieux). Après une légère poussée en fin de soirée, les cours sont relativement stables ce matin.”

Les analystes Matières premières de Commerzbank notent que la prime présentée par le prix de l'or en Inde (sur le prix de référence) atteint maintenant 10 dollars l'once, ce qui signale une forte demande locale. Les analystes estiment que les grossistes étoffent leurs stocks avant que les mesures décidées par la banque centrale indienne pour réduire la demande de métal du pays ne commencent à produire leurs véritables effets.

Selon Commerzbank, une organisation professionnelle, la 'All India Gems & Jewellery Trade Federation, pense que le marché indien va manquer d'or lors de la saison des festivals religieux, entre août et novembre'. D'ici le festival Diwali, en novembre, la prime pourrait atteindre 25 dollars l'once, rapportent aux opérateurs des sources indiennes.

En effet, les importations d'or du pays en juillet semblent avoir continué à augmenter malgré les hausses de taxes et contraintes de toutes sortes déjà décidées par les pouvoirs publics. L'Inde ne produisant pas d'or, elle importe pratiquement toute sa consommation, ce qui plombe son compte courant.

Rien à signaler du côté de l'encours de lingots composant la contrepartie du premier ETF aurifère au monde, le SPDR Gold Shares, stable depuis jeudi dernier à 927,3 tonnes.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta estiment qu'après avoir repris l'importante résistance des 1.301,78 dollar (devenue un support clé), l'once connaît actuellement une phase de consolidation. La tendance baissière de long terme leur semble toujours en place dans la configuration actuelle. Résistance identifiée à 1.358 dollars.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...