Bourse > Or > Or : l'once engluée sous les 1.400 dollars
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 268.50 +1.71 %
1 244.80Ouverture : 1 270.00+ Haut : 1 256.90+ Bas :
+1.90 %Perf Ouverture : 1 295.20Clôture veille : 0Volume :

Or : l'once engluée sous les 1.400 dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - Sans grande conviction, le prix du métal jaune restait “scotché” ce matin juste au-dessous des 1.400 dollars, comme tel est grosso modo le cas depuis mi-mai maintenant. Au terme du premier fixing du jour sur le marché de Londres, l'once d'or fin cotait 1.384,5 dollars (+ 8 dollars par rapport au précédent fixing de vendredi après-midi) et 1.074 euros (+ 6,6 euros).

L'or a relativement peu réagi aux bonnes statistiques américaines de la veille ainsi qu'à la remontée des taux longs américains à 10 ans bien au-delà de 2%. Rappelons que l'or ne procure aucun rendement (0 %) et que dans ce contexte, les produits de taux n'en deviennent relativement que plus intéressants.

En outre, l'encours de métal adossé au principal ETF aurifère, le SPDR Gold Shares américain, continue de baisser. Entre vendredi et mardi soir, lundi étant férié, le contrepartie en lingots de ce produits permettant de jouer l'or depuis la Bourse a baissé de près de quatre tonnes à 1.012,25 tonnes, à comparer avec 1.350 tonnes environ en début d'année.

“Face à cette chute, les quelque 30 tonnes acquises en avril par les banques centrales ne sont rien d'autre qu'une goutte d'eau”, indiquent les analystes de Commerzbank.

Durant ce mois, calcule Commerzbank, les encours de l'ensemble des ETF sur or (dont le SPDR Gold Shares) ont baissé 117 tonnes, soit 291 tonnes depuis le début du 2ème trimestre. A titre de comparaison, rappellent les analystes, les décaissements nets intervenus au 1er trimestre selon l'indice Bloomberg ne se montaient qu'à 182 tonnes.

Commerzbank ajoute que l'Inde tente toujours de faire baisser son déficit courant, dont les importations d'or constituent une bonne partie. A cette fin, la banque centrale indienne a interdit aux banques commerciales d'accorder des prêts gagés sur des ETF ou autres placements en or.

“Cette mesure vise à réduire l'attrait et les importations d'or”, juge Commerzbank, alors que l'Inde est le premier marché et le premier importateur de métal jaune au monde.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta soulignent l'absence de tendance sur le marché de l'or depuis mi-mai. Faisant office de support et de résistance, les bornes du “range” de négociation se situent à respectivement 1.338 et 1.414. “La tendance baissière reste en place”, estiment-ils.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI