Bourse > Or > Or : l'once consolide en fin de semaine
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 262.10 -0.09 %
1 266.00Ouverture : 1 266.00+ Haut : 1 262.40+ Bas :
-0.31 %Perf Ouverture : 1 294.80Clôture veille : 0Volume :

Or : l'once consolide en fin de semaine

tradingsat

(CercleFinance.com) - Au terme du premier fixing de ce vendredi sur le marché de référence de Londres, l'once d'or cotait 1.355,25 dollars (- 10,25 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.002,2 euros (- 6,7 euros).

Selon les fixings de Londres, l'once est bien partie pour terminer une semaine marquée par la “non-décision” de la Fed sur des gains respectifs de 36,7 dollars et de 8,2 euros.

Selon les analystes de Saxo Banque, “l'or se stabilise. Le métal jaune ne parvenait pas à poursuivre sa hausse hier miné par des indicateurs macroéconomiques (américains) de bonne facture. Parmi eux, les ventes de logements existants qui ont bondi à leur plus haut niveau en six ans.”

“L'actualité macroéconomique reste une variable incontournable alors que la Fed dit attendre davantage de preuves d'une reprise de l'économie”, expliquent encore les spécialistes.

Chez Commerzbank, les analystes Matières premières attribuent la correction de l'or, propulsé par le statu quo imprévu de la Fed, à la consolidation 'de la plus forte hausse quotidienne de ces 15 derniers mois, en pourcentage, intervenue mercredi soir sur fond de couverture de positions courtes'.

Notons aussi que l'encours du premier ETF aurifère au monde, le SPDR Gold Shares américain, qui s'effondrait depuis un niveau quasi-record de 1.350 tonnes en tout début d'année, semble se stabiliser. Le 8 août, il chutait à son plus bas annuel de 909,3 tonnes. Ces décaissements d'or depuis le produit d'investissement qu'est l'ETF engendraient des ventes correspondantes de métal sur le marché.

Or cet encours reste depuis lors “scotché” à ce dernier niveau, et ce depuis plus d'un mois. Hier soir, il est remonté légèrement à 912 tonnes, contre 911,1 tonnes les quatre séances précédentes.

Un intervenant souligne cette hausse de près d'une tonne intervenue hier soir est 'une première depuis fin août'. 'Lors des prochaines séances, on pourra juger si la surprenante décision de la Fed de ne pas réduire ses rachats d'actifs obligataires (85 milliards de dollars par mois, ndlr) marque le point final des décaissements d'or depuis les ETF'.

Ces ventes de métal, quasi-constantes de janvier à août, avaient pesé lourdement sur le cours de l'once.

Il s'agit d'un facteur important car les mesures prises par l'Inde pour réduire son déficit courant, etdonc ses importations d'or massives, semblent porter leurs fruits : selon Commerzbank citant une source du ministère indien des finances, durant l'année civile courant d'avril à mars, les importations d'or du pays seront réduites à 750 tonnes, soit 11% de moins qu'un an plus tôt. Notons que la Chine dispute à l'Inde la place de premier marché mondial de l'or, la première étant bien partie pour détrôner la seconde.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta estiment que “les signaux techniques commencent à prendre une tournure légèrement plus positive.” Mais il est encore un peu tôt pour conclure à une reprise de la tendance haussière qui avait commencé fin juin. Résistance identifiée à 1.433 dollars, support à 1.337.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...