Bourse > Or > Or : l'once attend elle aussi la décision de la Fed
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 254.30 +1.41 %
1 250.70Ouverture : 1 251.10+ Haut : 1 250.50+ Bas :
+0.29 %Perf Ouverture : 1 295.20Clôture veille : 0Volume :

Or : l'once attend elle aussi la décision de la Fed

tradingsat

(CercleFinance.com) - Au terme du premier fixing de ce mardi sur le marché de Londres, l'once d'or fin cotait 1.069,15 dollars (+ 0,9 dollar par rapport au fixing d'hier après-midi) et 969,5 euros (- 1,9 euro).

Pour mémoire, après avoir grimpé jusqu'au sommet (en dollar) d'un peu plus de 1.900 dollars, fin 2011, l'once d'or se traite désormais non loin de ses plus bas niveaux depuis début 2010.

En effet, le prix de l'or a été dopé en dollar puis en euros par des risques extrêmes - les conséquences de la perte de son 'AAA' par la dette fédérale américaine, principal facteur explicatif du sommet en dollar ; puis en 2012 le risque d'éclatement de la zone euro, qui a poussé l'once à près de 1.400 euros.

Mais depuis lors, ces deux inquiétudes ont vivement reculé : le quasi-plein emploi et la croissance sont revenus aux Etats-Unis et en zone euro, le nouveau patron de la BCE, Mario Draghi, a induit un fort recul du risque systémique.

En outre, si la BCE continue à mener une politique accommodante, son homologue américaine pourrait être à la veille de prendre une décision inverse. En effet, l'opinion ultra-majoritaire sur les marchés est que demain soir, vers 20 h 30 heure de Paris, le FOMC de la Réserve fédérale américaine se soldera par le durcissement de la partie conventionnelle sa politique monétaire, à savoir : ses taux directeurs dont le principal est, depuis mi-décembre 2008, à son plus bas niveau de 0-0,25%. Ce qui marquerait un changement de régime d'autant plus net que jamais cet outil n'a été relevé depuis juin 2006.

D'ailleurs le taux rémunérant l'emprunt d'Etat fédéral américain à deux ans ne cesse de se rapprocher des 1%, à 0,956% - soit son plus haut niveau depuis le printemps 2010. Un an plus tôt, il rapportait 0,55%, et il a fini le mois d'octobre à 0,72%, signe d'une nette tendance à la hausse.

L'or, qui ne procure aucun rendement, pâtit mécaniquement de l'écart séparant sa rémunération (0%) de celle des produits de taux, à commencer par ceux libellés en dollars américains.

Toujours rien de neuf pour l'encours de l'ETF SPDR Gold Shares, stable depuis le 7 décembre à 634,6 tonnes.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta évoquent un tableau technique 'contrasté, les indicateurs de dynamique étant contrebalancés par des signaux de tendance neutres'. Ils attendent pour se prononcer une sortie du canal compris entre 1.046 et 1.089.

EG


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI