Bourse > Or > Or : l'once à l'assaut des 1.230 dollars
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 266.60 +0.17 %
1 265.90Ouverture : 1 266.60+ Haut : 1 264.70+ Bas :
+0.06 %Perf Ouverture : 1 294.80Clôture veille : 0Volume :

Or : l'once à l'assaut des 1.230 dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le rebond de l'or se poursuivait jeudi midi, les 1.230 dollars étant désormais en ligne de mire. Au terme premier fixing de ce jeudi sur le marché de référence de Londres, l'once de métal fin cotait 1.227,5 dollars (+ 10,5 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 962 euros (+ 2,6 euros).

En cause : la Fed, selon les analystes de Saxo Banque. “L'or a tiré profit de la publication des minutes du FOMC qui ont contribué à affaiblir le dollar. La Réserve fédérale américaine a en effet montré des signes d'inquiétude sur la croissance des Etats-Unis, qui pourrait être impactée négativement par le ralentissement économique mondial. Le dollar a perdu du terrain suite à ces annonces, profitant ainsi à l'or”, expliquent les spécialistes.

En effet, 'la banque centrale américaine peut encore surprendre les marchés et les investisseurs', indiquent les analystes d'Aurel BGC à propos du compte-rendu (les 'minutes') du dernier comité de politique monétaire de la Fed, qui a été publié hier soir.

'La principale surprise dans ces minutes est la perception, par plusieurs membres du FOMC, d'un risque de ralentissement de l'économie (américaine) et d'une appréciation trop rapide du dollar. Durant sa conférence de presse à l'issue de cette réunion, Mme Yellen (la présidente de la Fed) n'avait pas évoqué ces débats internes au sein des membres' en septembre dernier, détaille Aurel BGC.

Nombre d'investisseurs ont déduit que la Fed relèverait ses taux directeurs plus tard que prévu, soit après le premier semestre 2015.

Le métal jaune, qui ne procure aucun rendement, est pénalisé lorsque le différentiel de taux entre sa rémunération (0%) et celles des obligations à long terme s'accroît. Or ce risque semble désormais se modérer, ou du moins être reporté à plus tard.

Par ailleurs, l'encours de lingots formant la contrepartie du premier ETF aurifère au monde, le SDPR Gold Shares américain, baisse de nouveau : il est passé de 767,5 à 762,1 tonnes entre mardi et mercredi soirs, ce qui constitue son nouveau plus bas de cette année et depuis fin 2008.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta demeurent baissiers. 'En dépit d'une récente stabilisation, les indicateurs techniques plaident toujours dans le sens de la baisse pour l'once d'or', écrivent les spécialistes.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...