Bourse > Or > Or : l'arme au pied, les encours des ETF se stabilisent
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 276.40 -0.68 %
1 275.00Ouverture : 1 276.40+ Haut : 1 265.00+ Bas :
+0.11 %Perf Ouverture : 1 294.80Clôture veille : 0Volume :

Or : l'arme au pied, les encours des ETF se stabilisent

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le prix de l'or tentait de nouveau de se rapprocher de la barre des 1.600 dollars ce midi, alors que l'encours des ETF (fonds négociés en Bourse) aurifères semble avoir cessé de baisser. Au terme du premier fixing du jour à Londres, l'once de 31,1 grammes d'or cotait 1.593,25 dollars (+ 7,25 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.219,4 euros (- 4 euros).

En retenant les fixings, l'once continue donc de se traiter dans le haut d'une fourchette étroite qui, depuis le 28 février, est comprise entre 1.570 et 1.594 dollars.

“Le métal jaune gagne du terrain, les investisseurs spéculant sur de nouvelles interventions des banques centrales notamment au Royaume-Uni et au Japon. Concernant ce dernier, Haruhiko Kuroda a été confirmé à la tête de la Banque du Japon et devrait mettre en place sa politique accommodante dans les semaines à venir”, commente ce matin Saxo Banque.

Selon nombre de journaux dont le Wall Street Journal, la Commodity Futures Trading Commission (CFTC), l'organe américain de régulation des marchés de matières premières, 'étudie' les modalités de fixation des fixings de Londres, ce qui concerne l'or, mais aussi l'argent. Le CFTC s'inquiète de la transparence du système londonien, qui implique une poignée d'intervenants. Aucune enquête n'a été ouverte à ce stade, précise-t-on cependant.

Un porte-parole du London Bullion Market Association (LBMA), le marché en question, a réfuté “avec véhémence” les allégations de la CFTC, estimant que son procédé était transparent et reflétait le rapport de l'offre et de la demande.

Les spécialistes Matières premières de Commerzbank estiment que “bien que l'enquête n'en soit qu'à ses débuts, elle n'est pas sans rappeler le scandale du Libor”. Il ajoute aussi que la CFTC avait ouvert une enquête sur une éventuelle manipulation du marché de l'argent en 2008, sans avoir apporté de preuve de cette allégation depuis lors.

Comme le rappellent les analystes de Société Générale, “les positions nettes longues (positions spéculatives haussières, en gros, ndlr) ont été divisées par deux depuis leur sommet de septembre 2012, à mesure que le risque systémique s'est amoindri en Europe et que les politiques monétaires continuent d'être accommodantes”.

En attendant, et pour la première fois depuis le début du mois de février, l'encours des ETF aurifères tel que le compile Bloomberg s'est redressé hier, fut-ce très légèrement, de 6.300 onces environ à 79,45 millions d'onces. La masse de lingots constituant la contrepartie de ces produits financiers permettant de jouer l'or depuis la Bourse est l'une des mesures utilisées pour jauger l'appétit des investisseurs haussiers (longs) non spéculatifs.

Rappelons que cet encours dépassait les 84 millions d'onces le 8 février avant de chuter rapidement.

Standard Bank indique aussi qu'un incendie chez Eskom, l'opérateur électrique sud-africain, a privé de courant une bonne partie du secteur minier national. La mine West Wits d'AngloGold et celle de and Sibyane, exploitée par Driefontein, sont affectées, soit 20% de la production du pays. Rappelons cependant que l'importance de l'Afrique du Sud sur le marché de l'or a très fortement diminué depuis les années 70, et qu'une telle nouvelle n'a plus maintenant, selon Standard Bank, qu'un effet marginal sur les cours. C'est la Chine qui est depuis devenu le 1er producteur mondial de métal jaune.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta maintiennent leur opinion baissière. Support identifié à 1.568, résistance à 1.620.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...