Bourse > Or > Or : encore une fois, l'once revient sous les 1.300 dollars
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 266.10 +0.13 %
1 265.90Ouverture : 1 267.20+ Haut : 1 264.70+ Bas :
+0.02 %Perf Ouverture : 1 294.80Clôture veille : 0Volume :

Or : encore une fois, l'once revient sous les 1.300 dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - Préservée depuis depuis le 2 octobre, la barre symbolique des 1.300 dollars a de nouveau été brisée ce matin sur le marché de l'or londonien. Au terme du premier fixing de ce jeudi sur ce marché de référence, l'once de métal jaune cotait 1.298 dollars (- 6 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 959,6 euros (- 5,6euros).

On aurait pu penser que la nomination (annoncée hier) de Janet Yellen comme successeur à Ben Bernanke à la tête de la banque centrale américaine aurait apporté du baume au coeur du marché de l'or. Comme le résume un cambiste nord-européen, 'une 'colombe' (Ben Bernanke) va être remplacée par une super-colombe (Janet Yellen)', cet oiseau étant traditionnellement associé aux politiques monétaires accommodantes, par opposition au faucon.

A court terme, et alors que le “shutdown” entre ce matin dans son 10e jour (et qu'il n'a guère profité aux métaux précieux jusqu'alors), il est probable que les QE ne la Fed ne soient finalement pas réduits dès cette année, comme Ben Bernanke l'avait pré-annoncé.

Chez XTB, Daniel Gravier commente que “le maintien de la politique de la Fed consistant à injecter massivement des liquidités dans le système financier tout en préservant des taux d'intérêts historiquement bas, rassure les opérateurs boursiers”.

“Rappelons néanmoins que d'après la Fed, ce troisième volet de 'Quantitative Easing' doit prendre fin au printemps 2014”, ajoute-t-il, en reprenant une autre prévision de Ben Bernanke.

Des intervenants attribuent la baisse de l'or au renforcement du dollar ces derniers jours. En effet, à Washington, le processus budgétaire semble susciter un peu moins d'inquiétude, des discussions ayant repris entre démocrates et républicains. Un accord temporaire sur le plafond de la dette, dont la 'date limite' est le 17 octobre, pourrait être mis en place dans un premier temps, ce qui éloignerait le scénario du pire (le défaut de paiement des Etats-Unis) et laisserait la fenêtre nécessaire à l'élaboration d'un accord budgétaire. A suivre.

En attendant l'encours de lingots adossé au SPDR Gold Shares américain, le principal ETF sur or prisé des investisseurs “longs” sur le métal jaune, se maintient à son plus bas niveau annuel, soit 898,2 tonnes.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta se déclarent déçus par l'incapacité de l'once à tester de nouveau les 1.350. Ils conseillent de surveiller les pivots situés respectivement à 1.278 et 1.329 dollars. La rupture de chacun d'entre eux serait susceptible d'entraîner, à la baisse ou la hausse, un mouvement plus marqué de 35 dollars environ.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...