Bourse > Or > Or : au plus haut depuis le printemps 2014 avec le Brexit
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 265.00 -0.85 %
1 275.60Ouverture : 1 276.90+ Haut : 1 262.10+ Bas :
-0.83 %Perf Ouverture : 1 294.80Clôture veille : 0Volume :

Or : au plus haut depuis le printemps 2014 avec le Brexit

tradingsat

(CercleFinance.com) - Au terme du premier fixing de ce mercredi sur le marché de Londres, l'once d'or fin cotait 1.370 dollars (+ 19,25 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et parallèlement 1.239,7 euros (+ 27,7 euros). Des niveaux qui, en dollars, ont été perdus de vue pour la dernière fois en mars 2014.

En effet, les indices d'actions, valeurs risquées par excellence, sont presque tous orientés en baisse ce midi, celle du DAX 30 allemand dépassant les 2% quand l'indice paneuropéen EuroStoxx 50 n'en est pas bien loin.

En cause : des craintes quant aux conséquences économiques du vote du “Brexit” au Royaume-Uni, qui déstabilisent le marché et induisent des mouvements massifs du côté des changes. Ainsi le 'cable', c'est-à-dire la paire de devises liant le sterling au dollar, continue de s'enfoncer : elle a cassé la barre des 1,30 dollar la livre et cote pour l'heure 1,2961, son nouveau plus bas en plus de 31 ans. En un mois, la devise britannique a ainsi décroché de 10,3% face à sa contrepartie américaine, et de presque 8% contre la monnaie unique européenne.

C'est tout le système financier qui pourrait être perturbé : hier, le gouverneur de la Banque d'Angleterre, Mark Carney, a déclaré que “le Royaume-Uni est entré dans une période d'incertitude et d'ajustement économique important. Les efforts de la Banque d'Angleterre ne permettront pas immédiatement d'effacer complètement la volatilité économique et financière que l'on peut attendre durant cet ajustement”.

En outre, trois importants fonds immobiliers britanniques ont dû suspendre les ordres de ventes afin de prendre le temps de réaliser leurs actifs de manière ordonnée alors que de nombreux clients veulent retirer leurs capitaux. Ce qui rappelle de biens mauvais souvenirs remontant à la crise financière de 2008/2009.

“Malgré le renforcement du dollar, l'or a continué de progresser grâce aux incertitudes politico-économiques et l'attentisme des banquiers centraux. Pour l'heure, nous estimons que la tendance va se poursuivre dans les prochains jours et que les valeurs refuges seront sollicitées”, estiment les analystes de XTB France.

Quid de l'encours du SPDR Gold Shares, le premier ETF gagé sur de l'or au monde qui est basé aux Etats-Unis ? Entre vendredi et mardi soirs, puisque les places américaines étaient fermées lundi pour cause de fête nationale, l'encours de ce produit financier permettant de jouer l'or depuis la Bourse a encore décollé : il a progressé de presque 29 tonnes, à 982,7 tonnes, ce qui marque son nouveau et énième record annuel.

EG


Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...