Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Neovia

NOEV - FR0010101741 SRD PEA PEA-PME
- -

Neovia : "a l'aube d'un nouveau départ"

mardi 27 janvier 2009 à 10h27

(BFM Bourse) - Après l'important retard pris en 2008 dans le développement de sa nouvelle mini-antenne satellites, la NEOVH 300, Neovia Electronics aborde l'année 2009 avec l'intention de rattraper le temps perdu. Afin de repartir sur de nouvelles bases financières, la société franco-coréenne lance une augmentation de capital de 4,9 M€. Les souscriptions sont ouvertes du 20 au 30 janvier 2009. Le point sur la situation avec Alain Pichon, directeur général de la société.

Tradingsat.com : Que dites-vous à vos actionnaires pour les convaincre de participer à cette augmentation de capital ?

Alain Pichon : D'abord un rappel, cette opération répond à une demande qui avait été faite par le Tribunal de Commerce lors de l'adoption du plan de continuation de la société en juin 2006 de transformer en capital les capitaux apportés par les bailleurs de fonds coréens de la société, Medalion, et sa maison-mère, la société d'investissement coréenne KTIC. Leur implication dans Neovia sera encore plus visible avec l'augmentation de leur poids au capital. Medalion s'est en effet engagé à souscrire à titre irréductible et réductible pour 75% au moins du nombre de titres émis.

Tradingsat.com : Medalion continue donc à vous soutenir.

Alain Pichon : Absolument. Medalion s'est engagé le 15 janvier 2009 à soutenir financièrement la société pour une nouvelle période de 12 mois. Nos actionnaires coréens sont très déterminés. Ils n'ont pas hésité à réinvestir dans Neovia, à hauteur de plus de 4 millions d'euros depuis fin 2005, dont plus de 1,2 million en 2008. Madame Han, la gérante de Medalion, est aussi la présidente du conseil d'administration de Neovia, au sein duquel figure également le fondateur de KTIC, qui sont donc totalement parties prenantes aux décisions stratégique de la société.

Tradingsat.com : Quels sont les projets de Neovia Electronics pour 2009 ?

Alain Pichon : Je considère que l'on est à l'aube d'un nouveau départ. Le lancement de nouveaux produits originaux doit permettrent de relancer la société. Notre activité a fortement souffert au 1er semestre 2008/2009 du retard enregistré dans les différentes étapes de validation technique de notre antenne de nouvelle génération NEOVH 300. Il a fallu attendre fin août 2008 pour que celle-ci soit vraiment acceptée techniquement par ASTRA et commercialisable. Cette étape franchie, notre activité a pu repartir, comme le montre la croissance de 127% de notre chiffre d'affaires au troisième trimestre.

Tradingsat.com : Les opérations commerciales avec Canal+ répondent-elles à vos attentes ?

Alain Pichon : Pas totalement. Canal+ a ajusté sa stratégie et n'assure plus une promotion commerciale aussi active que dans le passé. Au lieu de fournir gratuitement une antenne à toute personne souhaitant s'abonner, notre client réserve désormais ce cadeau à ceux qui s'abonnent sur Internet. L'effet sur nos ventes est donc moins important que prévu, même s'il est significatif.

Tradingsat.com : Quels nouveaux produits comptez-vous lancer ?

Alain Pichon : D'abord, nous comptons entrer sur le marché des décodeurs TNTSAT afin de proposer une offre complète au consommateur. C'est un produit destiné aux foyers qui ne reçoivent pas la TNT terrestre, qui doit nous fournir un relais de croissance auprès du grand public. Le lancement commercial est prévu dans le courant du premier semestre. De même, nous mettons la touche finale au développement de notre solution de convergence numérique JOAIO, qui permet d'accéder depuis la télévision et en Wifi aux contenus, application et fonctionnement d'un PC. C'est un produit qui vise à la fois le grand public et les opérateurs, donc très prometteur, même s'il est trop tôt faire pour des projections chiffrées. Concernant notre mini-enceinte avec batterie, le lancement d'un nouveau produit moins cher que celui déjà conçu, mais conservant la même philosophie du produit en terme de qualité d'écoute, est prévu au deuxième trimestre.

Tradingsat.com : L'augmentation de capital vous donne quelle visibilité ?

Alain Pichon : Le risque de liquidité, endossé par KTIC, est levé. Bien sûr, Neovia est une société qui porte un très lourd passif, dont le remboursement est programmé sur dix ans, conformément aux modalités fixées par le Tribunal de Commerce dans le cadre du plan de continuation. Nous en serons à la troisième échéance en juin prochain. Mais j'ai bon espoir que la mise sur le marché de nos produits, qui sont complexes et dont le développement a pris beaucoup plus de temps que prévu, nous permettra de prendre une position unique sur le marché. C'est un pari qui, s'il réussit, nous permettra de renouer facilement avec une situation financière plus confortable.

Propos recueillis par François Berthon

Propos recueillis par - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur Neovia en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+318.90 % vs +33.02 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat