Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Nasdaq Composite

COMP - XC0009694271
- -

Nasdaq Composite : Poursuite du réajustement technique

jeudi 6 septembre 2018 à 15h26

(BFM Bourse) - L'indice Nasdaq Composite s'est dissocié du reste de la cote actions américaine hier, en plongeant de 1,19% sous les 8 000 points, à 7 995 points, dans des volumes relativement importants (croissants en tous les cas), dans le sillage des dégagement subis par Facebook (-2,33% à 167,18 $), Les réseaux sociaux ont lourdement pesé, dans un contexte de craintes accrues d'un durcissement réglementaire.

A noter que Twitter, certes coté sur le NYSE a fondu pour sa part de 6,06% à 32,73 $.

Quelques ajustements techniques correctifs à noter sur les autres géants du numérique comme Apple ou Amazon. On rappellera que l'Allemagne vient d'abandonner son projet de taxation de ces poids lourds, que l'on regroupe habituellement sous l'acronyme de G.A.F.A.M. Faut il y voir un aveu de faiblesse de l'exécutif dirigé par Mme Merkel, alors que les négociations commerciales entre Washington et l'Union Européenne crispe les marchés ?

Autre source de tension: les négociations commerciales bilatérales entre Washington et Pékin, les deux superpuissances commerciales de la planète...Le seul point positif à retenir, c'est que la "surtaxation" de 200 Milliards de dollars supplémentaires de produits d'importation en provenance de Chine n'est pas entrée en vigueur jeudi, mais pourrait être repoussée à la fin du mois, ce qui laisse du champ pour une poursuite a minima des négociations entre les deux pays.

Côté Amérique du Nord, les négociations commerciales, plutôt couronnées de succès avec le Mexique, ont finalement échoué avec le Canada, alors que J.Trudeau affichait la semaine passée de la confiance. Les Etats-Unis pourrait donc se tourner vers le Mexique seul pour le renégociation des contours de l'ALENA. Les négociations entre Washington et Ottawa ont repris en milieu de semaine, dans un climat tendu. Chrystia Freeland, ministre canadienne des Affaires étrangères, doit rencontrer ce jeudi Robert Lighthizer, Représentant au Commerce des États-Unis. L'enjeu, à terme, est d'aboutir à des renégociations tripartites de l'ALENA.

Au chapitre macroéconomique hier, les opérateurs ont dû composer avec un creusement du déficit de la balance commerciale en août, mais sans écart significatif par rapport au consensus. Il faut y voir le manque de confiance des entreprises et des consommateurs, qui commandent, en prévision d'un échec dans les négociations avec Pékin, des produits, en particulier d'électronique grand public, en provenance de Chine.

Dans l'immédiat, les salles des marchés viennent de prendre connaissance de trois chiffres. La productivité hors secteur agricole, qui a progressé comme prévu de 2,9% au deuxième trimestre en rythme annualisé. Les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage pour la semaine du 27 août au 02 septembre ont agréablement surpris, en se rapprochant très significativement des 200 000 unités, contre une cible à 215 000. En revanche, l'enquête du cabinet privé en ressources humaines ADP (Automatic Data Processing) a mis en évidence des créations de postes dans le secteur privé (hors agriculture) à 163 000, soit 32 000 sous le consensus. Verdict demain avec le rapport NFP pour l'emploi américain au mois d'août, selon les données définitives du Département fédéral du Travail.

A suivre pour le reste de la journée, les données finales de l'indice PMI services à 15h45, les commandes à l'industrie à 16h00, et les stocks de pétrole à 17h00.

A noter que le patron d'UBER a confirmé son intention d'introduire la société innovante de transport en Bourse dans le courant de l'année prochaine.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'indice phare des valeurs technologiques de la cote américaine est actuellement en phase de réajustement, sans prise de bénéfices marquées. Un mouvement parfaitement légitime au regard de la récente avancée des cours, et qui ne remet nullement en doute la puissance du trend de fond, puissamment haussier.

Pour rappel, les 7 930 points se sont avérés très fragiles, et n'ont pas fait le poids face à l'absence totale de tentation de prise de profit, et d'un sentiment de cupidité, corollaire de la crainte de ne pas monter dans le train de la hausse. Le gap haussier laissé béant lundi 27/08, non contesté, est une marque très clair de cet emballement. Tout comme les deux clôtures suivantes proches des points hauts de séance.

Nous précisions hier avant la clôture, qu'une marge existait entre les cours actuels et la borne du gap du 27/08, sous les 8 000 points. Les cours sont justement venu grignoter une infime partie de ce gap, exactement sous le seuil symbolique des 8 000 points.

Une poursuite de la respiration des cours, sous la forme d'une consolidation, est attendue.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice Nasdaq Composite à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 8133.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 7933.00 points relancerait la pression vendeuse.

Le conseilLogo TradingSat

Nasdaq Composite
Neutre
Résistance(s) :
-
Support(s) :
-

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

Nasdaq Composite : Poursuite du réajustement technique (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+305.70 % vs -0.01 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat