Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Nasdaq Composite

COMP - XC0009694271
7 819.71 -0.25 %

Nasdaq Composite : Les valeurs vedette de la "tech" dans le viseur

(BFM Bourse) - Les marchés d'actions aux Etats-Unis rouvraient dès lundi, après un weekend rendu prolongé par le Vendredi Saint. Et la première séance du deuxième trimestre était à l'image de ces dernières semaines, avec une pression accrue en particulier sur les valeurs technologiques. L'indice qui nous intéresse plus particulièrement ici, le Nasdaq Composite, à forte composante sectorielle technologique, a lourdement reculé, de 2,74% à 6 870 points.

Les géants du web, que l'on désigne sous l'acronyme mnémotechnique de GAFA, ont une nouvelle fois été lourdement pénalisés, à l'image de Google (-2,36% à 1012,63$), Apple (-0,66% à 166,68$), FaceBook (-2,75% à 155,39$) et Amazon (-5,21% à 1371,99$). Facebook paye ainsi au prix fort sa mauvaise gestion de l'affaire Cambridge Analytica, qui est accusé d'avoir utilisé à des fins politiques les données privées de 50 millions d'utilisateurs, tandis qu'Amazon essuie la méfiance des opérateurs, après les annonces de Trump, qui souhaite que le géant de la distribution en ligne reverse plus de TVA dans les Etats où il réalise ses ventes.

D'autres grands noms du secteur technologique américain connaisse des déboires boursiers notables, en particulier sur le secteur des semi-conducteurs, avec Intel (-6,07% à 49,92$). Le constructeur automobile Tesla (-5,13% à 252,48$) accentuait également lundi son reflux.

Sur le plan macroéconomique, le début de semaine est plutôt pauvre en indicateurs majeurs. On suivra avec attention dès demain, l'indice PMI non manufacturier, les commandes industrielles et les stocks de pétrole.

Avant la fermeture pour le Vendredi Saint (qui précède le lundi de Pâques), traditionnellement chômé à Wall Street, ont été publiées jeudi les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage aux Etats-Unis , pour la semaine du 19 au 25. Elles sont ressorties à un niveau encore plus bas que ne l'envisageaient les économistes, à 215 000. De bonne augure avant la publication vendredi du rapport mensuel fédéral sur l'emploi. Satisfaction également du côté de la bonne dynamique des revenus et dépenses des ménages. L'indice PMI de Chicago est en revanche ressorti en deçà des attentes.

Les opérateurs suivent naturellement les derniers développements de la guerre commerciale, initiée il y a quelques semaines par Donald Trump, sur les importations d'aluminium et d'acier. Donald Trump cible par ailleurs plus spécifiquement la Chine qu'il accuse de concurrence déloyale, notamment sur le secteur des produits électroniques grand public.

Peter Navarro, conseiller au commerce de la Présidence américaine, a déclaré la semaine dernière que les deux superpuissances commerciales entamaient des discussions. Les investisseurs sont désormais dans l'attente d'avancées claires et définitives desdites discussions, en particulier sur les échanges commerciaux concernant les voitures américaines, les semi-conducteurs américains, et la taxation des produits technologiques chinois. Trump accuse clairement la Chine, sans détour, de concurrence déloyale, pour rappel. Ce qui n'a pas empêché la Chine d'annoncer dès hier de nouvelles taxes sur l'importation de 128 produits américains.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'incapacité de l'indice phare des valeurs technologiques a poursuivre son timide rebond du 29 mars est parlante. Alors que les 9 et 12 février, une réaction puissante avait permis d'accréditer la théorie d'une fausse sortie sous la moyenne mobile à 100 jours (en orange), la séance de lundi montre, avec l'allongement du corps de la bougie noire, une détermination du camp vendeur. Nous sommes pleinement dans l'expression d'un contestation vendeuse secondaire, dont les points bas ne sont probablement pas encore atteints.

La tendance de fond reste inchangée: à savoir pleinement haussière.

Nous garderons à l'esprit que les probabilités de formation d'un rebond technique avant la fin de la semaine sont fortes, et qu'il conviendra d'être réactif et contrariant sur la prochaine accélération baissière en séance.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice Nasdaq Composite à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice Nasdaq Composite cote en dessous de la résistance à 6091.00 points.

Le conseilLogo TradingSat

Nasdaq Composite
Négatif
Résistance(s) :
6091.00 / 7637.00 / 8000.00
Support(s) :
6630.00 / 6517.00 / 6330.00

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

Nasdaq Composite : Les valeurs vedette de la
©2018 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+275.90 % vs +8.70 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat