Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Nasdaq Composite

COMP - XC0009694271
- -

Nasdaq Composite : Les crispations et les détentes se succèdent

mercredi 26 juin 2019 à 15h26

(BFM Bourse) - Lourdement pénalisé par une chute des géants du numériques (les fameux GAFAM), l'indice Nasdaq Composite (-1,51% à 7 884 points) a très largement amplifié les variations des autres incites actions de la cote américaine. Alphabet a perdu 2,61% à 1 086,35$, Amazon 1,86% à 1 878 $, Facebook 1,95% à 188,84$, Amazon 1,86% à 1 878 $ et Microsoft 3,16% à 133,43$. Les forces en présence devraient progressivement se rééquilibrer ce mercredi, avec l'espoir d'un progrès sur le front commercial sino-américain, et avec un certain soulagement sur le secteur hautement stratégique des semi-conducteurs.

Les opérateurs ont désormais les yeux rivés vers Osaka, au Japon, où va se tenir ce weekend le sommet annuel du G20, en marge duquel une rencontre entre Donald Trump et son homologue chinois Xi-Jinping est prévu, sur le brûlant dossier aux volets commerciaux, douaniers et technologiques. L'annonce par le secrétaire au Trésor américain Steven Mnuchin que les USA et la Chine avaient accompli 90% du chemin vers un accord est de nature à détendre quelque peu l'ambiance dans les salles des marchés, surtout sur les technologiques. D'autant que Micron a repris la livraison de certains composants à Huawei.

Une détente à relativiser car les sujets de tension et d'interrogation ne manquent pas, notamment sur le front géopolitique entre Etats-Unis et Iran, qui même en l'absence d'actualités chaudes, reste préoccupant. Surtout depuis l'aveu par Trump lui-même d'une annulation in extremis d'un ordre de frappe ciblée sur des points stratégiques de la république islamique, soumis à un embargo sur les exportations de brut.

Par ailleurs, sur le front monétaire, base de travail essentiel pour les allocations d'actifs par les gérants, la Fed a tenu, par l'intermédiaire de son Président, a tempérer ses récents propos accommodants, sans pour autant écarter l'idée d'un abaissement des taux directeurs d'ici le mois de septembre. La Federal Reserve a surtout voulu réaffirmer son indépendance, et son étanchéité à la pression venu de la Maison Blanche...

Sur le front statistique pour ce mercredi, les commandes de biens durables (hors éléments de transport) ont progressé de 0,3% en mai, au-delà de la cible. Déception en revanche sur le solde de la balance commerciale de mai, qui accroit son déficit, à proximité désormais immédiate des -75 Milliards de Dollars. A suivre les stocks de brut à 16h30.

L'agenda était riche et dense de l'autre côté de l'Atlantique hier.

Bonne surprise sur l'indice des prix de l'immobilier, avec une hausse de 0,4% en avril, bien au-delà du consensus. Basé sur les volumes des hypothèques, l'indicateur est un baromètre de l'état de santé de l'immobilier aux Etats-Unis. Par ailleurs, l'indice S&P Case Schiller des prix immobiliers dans une vingtaine d'agglomérations représentatives du marché n'a pas réservé de surprise, en progressant en avril, de 2,5% (données annualisées). L'indicateur se base sur les prix de vente des notaires américains, sur un panel très large.

Les autres indicateurs ont constitué des déceptions (indice manufacturier de la Fed de Richmond, ventes de logements, et surtout indice de confiance des consommateurs). Revenons un instant sur ce dernier indicateur clef dans une économie où traditionnellement, la consommation intérieure demeure le principal moteur de création de la richesse nationale. Au sens du Conference Board, l'indice s'est fortement replié ce mois-ci à 121.5 points, très nettement sous le consensus (132).

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Voici pour rappel et suivi les éléments techniques que nous proposions hier avant l'ouverture des marchés d'actions:

Alors que la réaction acheteuse amorcé le 04 juin s'est pour l'heure réalisée en quasi ligne droite, en tous cas sans correction, un mouvement légitime de prises de profits, alors que les sommets historiques font pression, est dans l'immédiat en train de prendre forme. Avis négatif réitéré à l'échelle de la séance à venir. Le cas échéant, une phase de congestion au-dessus du gap haussier du 18 juin (7 911 points) serait envisagée.

L'indice Nasdaq Composite est justement venu, dans une mobilisation du camp vendeur tout au long de la séance, combler en grande partie le gap évoqué. Il a par là même dessiné le cadre d'une phase de consolidation à venir.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice Nasdaq Composite à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 8176.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 7580.00 points relancerait la pression vendeuse.

Le conseilLogo TradingSat

Nasdaq Composite
Neutre
Résistance(s) :
-
Support(s) :
-

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

Nasdaq Composite : Les crispations et les détentes se succèdent (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+305.70 % vs +0.61 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat